Pendant la trêve la grève continue

L’annonce de la grève interprofessionnelle du 9 janvier 2020 est le signal que globalement une trêve s’installe pour les fêtes de Noël et Jour de l’An, toutefois sur le terrain les sections syndicales et syndicats maintiendront la flamme de la contestation.

La base syndicale s’organise pendant les fêtes de Noël et Jour de l’An

A l’issue de la rencontre de hier, entre les syndicats salariés et patronaux avec le premier ministre sur la réforme des retraites, le constat est des plus mitigé.

Les syndicats proches du gouvernement, patronaux, l’UNSA voire la CFDT ont cru voir une certaine ouverture de la part d’Édouard Philippe et seront présents aux rencontres du mois de janvier sur plusieurs points comme la pénibilité… Les syndicats qui contestent cette réforme à points n’ont remarqué aucune avancée sérieuse.

L’intersyndicale qui a suivi cette rencontre CGT, FO, FSU, Solidaires, MNL, UNL, FIDL et UNEF a appelé à une journée interprofessionnelle de grève : « Face à ce mouvement social soutenu par la population et porté par la majorité des organisations syndicales du pays, le gouvernement n’entend pas et annonce vouloir maintenir sa réforme à point. Il avance, aujourd’hui, vouloir relancer un cycle de discussions, sans issue dans un cadre d’équilibre budgétaire contraint alors que la seule solution est de retirer sans délai ce projet régressif. En conséquence, au-delà des initiatives d’ores et déjà programmées, le 19 décembre et sans trêve jusqu’à la fin de l’année 2019, les organisations appellent à une nouvelle puissante journée de grève et de manifestations interprofessionnelles et inter générationnelles le jeudi 9 janvier 2020. »

L’annonce de la grève interprofessionnelle du 9 janvier 2020 est le signal que globalement une trêve s’installe pour les fêtes de Noël et Jour de l’An, toutefois sur le terrain les sections syndicales et syndicats maintiendront la flamme de la contestation. La base syndicale s’organise pendant les fêtes de Noël et Jour de l’An.

Ambiance à la CFDT : Laurent Berger ce matin : “j’espère que la CFDT-cheminots fera une trêve” Sibeth Ndiaye ce matin : “Nous espérons une ouverture de la CFDT-cheminots”

CFDT-cheminots à 18h : appel à la poursuite de la grève