Information judiciaire sur l’attribution de la Coupe du monde 2022 de football au Qatar

Le Parquet national financier (PNF) a ouvert une information judiciaire pour « corruption active et passive », sur l’attribution par la FIFA de la Coupe du monde 2022 de football au Qatar en décembre 2010.

La Coupe du monde 2022 de football au Qatar dans le collimateur de la justice française

Une information judiciaire a été ouverte en France pour « corruption active et passive » sur l’attribution de la Coupe du monde 2022 de football au Qatar.

Le Parquet national financier (PNF) a ouvert une information judiciaire pour « corruption active et passive », ainsi que pour recel et blanchiment de ces délits, sur l’attribution par la FIFA de la Coupe du monde 2022 de football au Qatar en décembre 2010, a annoncé Mediapart.

Selon le média, le 18 juin, Michel Platini, qui était à l’époque président de l’UEFA et vice-président de la FIFA, et deux anciens collaborateurs de Nicolas Sarkozy, avaient déjà été interrogés par l’Office central de lutte contre la corruption et les infractions financières et fiscales (OCLCIFF) sous le régime de la garde à vue.

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.