France, grève du 10 décembre 2019

Pourquoi change- t- on le système des retraites alors que cela n’est pas indispensable ? Bilan de cette journée : 339 000 manifestants en France selon le ministère de l’intérieur, 885 000 selon les syndicats.

Pour le retrait du projet de la CFDT d’un système de retraite à points

Mise à jour du 10-12-2019 à 22 heures :

Les organisations CGT, FO, FSU, Solidaires, MNL, UNEF et UNL appellent l’ensemble du monde du travail et la jeunesse à poursuivre et renforcer la grève y compris reconductible là où les salarié-es le décident. Elles appellent à organiser des actions de grève et de manifestations localement le 12 décembre, puis le week-end, et de faire du 17 décembre une nouvelle journée de mobilisation interprofessionnelle massive de grèves et de manifestations.

Déroulé de la journée

15h 00 : Le MoDem évoque l’inquiétude des enseignants concernant le niveau de leurs futures pensions et demande au Gouvernement de détailler ses intentions pour garantir leurs retraites et revaloriser leurs traitements.

14h 30 : Belle énergie dans le cortège de jeunesse en tête de manifestation aux côtés de grévistes de la RATP. “On est là !

14h 00 : Hallucinant, à Paris après avoir subi 2 fouilles pour accéder à la manifestation, les policiers bloquent l’accès au parcours à plusieurs centaines de manifestant•e•s… pourtant ils et elles sont au croisement du parcours déclaré .

13h 00 : Convergence pour bloquer le pays!” Les mots très forts de Sabine, enseignante et Gilet jaune, présente à la manifestation de Montpellier pour la grève du 10 décembre.

12h 00 : SNCF : Reconduction de la grève votée à l’AG inter-services des cheminots de Gare du Nord. Une délégation a été mandatée pour la coordination avec les grévistes de la RATP, les profs et ceux en grève reconductible!

11h 30 : Le rond-point des Champs Élysées et une partie de l’avenue sont bloqués par les forces de l’ordre, ainsi que les accès à Matignon et au Palais de l’Élysée.

11h 00 : Lille : Depuis ce matin les jeunes sont très nombreux à Lille a se mobiliser pour dire non à la vie de galère et de misère que leur promet Macron. Le gouvernement leur répond par le gaz et la matraque.

10h 30 : La manifestation démarre à Clermont-Ferrand, il y a un monde de dingue !

9h 30 : Petite manif improvisée dans Pantin. Des lycéens se sont joints au cortège. “Travaille, consomme et ferme ta gueule, c’est ça le message qu’on donne aux jeunes!”

L’entêtement d’Emmanuel Macron à vouloir imposer un système à points en matière de retraite, alors qu’il existe en France un système qui fonctionne et qui peut être perfectible, a entrainé les syndicats et des centaines de milliers de travailleurs et autres dans la rue.

Ce 10 décembre 2019, une grève nationale et interprofessionnelle se déroule dans tout le pays à l’appel des organisations syndicales CGT, FO, FSU, Solidaires, MNL, UNL, FIDL et UNEF. Le combat de ces organisations contre le système de retraite à points de la CFDT et de Macron laissera des traces au sein du monde syndical.

L’argument de Macron, indiquant que cette disposition, un système de retraite à points, était dans son programme n’est pas recevable car il a été élu par de nombreuses voix qui ne partageaient pas son projet et votaient surtout contre l’arrivée au pouvoir du Front National.

Alors la question se pose : pourquoi change- t- on le système des retraites alors que cela n’est pas indispensable ?