Macron doit trancher sur l’affaire du voile

Le gouvernement se divise, le pays s’énerve, la communauté musulmane à beaucoup à perdre auprès du grand public.

Tant que le président est encore crédible

L’affaire provoquée par la sortie d’un élu RN en fin de semaine dernière, qui s’en était pris à une mère d’élève voilée, soulève la problématique des accompagnants scolaires. Tout cela crée une confusion, ainsi le SDIS de l’Oise vient d’annuler une sortie scolaire dans une caserne de pompiers en raison de la présence d’une accompagnatrice voilée.

A quelques jours de l’attentat de la Préfecture de police de Paris, ayant entrainé 4 assassinats, tout cela fini par énerver le pays tout entier.

Chacun sait qu’une frange de l’islam en France pousse ses pions, avec l’affaire du voile et autres, pour imposer sa vision de la société française. Le gouvernement se divise, le pays s’énerve, la communauté musulmane à beaucoup à perdre car la colère gronde.

Il est urgent pour le président Emmanuel Macron, tant qu’il a encore un peu de crédibilité dans le pays, de trancher cette affaire du voile, en interdisant le port du voile pour les accompagnants scolaires.

Un message clair pour les islamistes qui utilisent sans vergogne toutes les occasions pour peser sur notre vivre ensemble, or de nombreux français ne le supportent plus.

Il urgentissime qu’un véritable islam de France se développe.

Ce soir Macron a comme unique réponse : Nous devons faire bloc et ne pas nous diviser. Une façon comme une autre de botter en touche.

2 Comments

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.