Gilets jaunes acte 31, horizontalisme dommageable

Le manque de coordination au niveau national livre le mouvement aux groupes organisés. Une des solutions est l’assemblée des assemblées (AdA). A la fin de l’Acte 31, ils ont été un peu plus de 20 000 manifestants.

L’esprit du 17 novembre s’éloigne chaque jour un peu plus

Le conflit avait démarré sur des revendications concrètes, un combat pour l’amélioration du pouvoir d’achat car le reste à payer ne permet pas de vivre dignement

Ce ne sont pas les pauvres qui étaient les plus nombreux, mais bien le bas de la classe moyenne qui veut vivre de son travail et ne pas être dépendant du bon vouloir du monarque de l’Élysée.

Macron ordonna rapidement aux forces de l’ordre de reprendre le pouvoir à la rue quitte à instaurer la « peur » d’être blessé pour les manifestants. Cela laissera des traces pour la vie pour bon nombre de citoyens français. L’image de la France au niveau international s’est dégradée.

Le président français mettra par deux fois plusieurs milliards sur la table sans réellement éteindre complètement l’incendie car la lutte des gilets jaunes avait changé de nature, perdant ainsi l’essentiel de ses combattants.

L’horizontalisme des gilets jaunes a ses limites, le manque de coordination livre le mouvement aux groupes organisés. Ainsi Etienne Chouard, un grand inconnu, nouveau en politique et ses amis, imposent le Référendum Initiative Citoyen, le RIC en toute matières. Il doit, si on écoute bien ceux qui le mettent en avant, être la solution à tous les problèmes que la France traine depuis des décennies.

Ce rêve ou cauchemar pour beaucoup, inaccessible dans la société française, tant il bouleverserait notre vivre ensemble, montre le manque de maturité social, sociétal et politique du mouvement des gilets jaunes et de ses cadres autoproclamés. Drouet, Ludosky, Nicolle, Rodriguez…  sont ballotés à tous les vents par les groupes organisés qui font régner la terreur idéologique sur les ronds-points, les réseaux sociaux et pendant les manifs. 

Tout est fait pour que les gilets jaunes ne s’organisent pas.

Les opportunistes comprennent rapidement qu’il faut sortir du mouvement et tirer son épingle du jeu, Mouraud, Cauchy, Chalençon, Levavasseur, Valette et autres tracent leur chemin.

Des listes dites gilets jaunes se présentent aux européennes sans avoir l’aval du mouvement et font un score historiquement bas. Les mauvaises langues, et elles sont nombreuses dans la presse, utilisent ces résultats contre les gilets jaunes, ce qui prouve une fois de plus une profonde malhonnêteté de nombreux journalistes qui ont reçu ordre de déclarer que le mouvement s’essouffle et disparait.

Le drame des gilets jaunes est avant tout interne, lorsque manipulés ils s’en prennent aux médias, il fallait s’attendre à un retour de bâton.

Cet acte 31 montre que plusieurs dizaines de milliers de gilets jaunes résistent mais sans un encadrement de valeur ils ne décollent plus. Le ridicule des superlatifs comme les ultimatums, la grève générale, le blocage de la France autant de slogans excessifs qui écorne l’image des gilets jaunes.

Ces résistants gilets jaunes espèrent une opportunité, une énorme erreur de Macron, un évènement international comme la hausse des prix du pétrole ou autres. Pourtant rien ne garanti qu’avec les structures actuelles des gilets jaunes on puisse assister à des mouvements de masse.

Historiquement, les gilets jaunes seront considérés comme un mouvement extraordinaire, mais l’avenir nous dira, si finalement ce ne fut pas un véritable gâchis tout simplement parce que on n’a pas tenu compte du contexte français, en demandant l’inaccessible pour satisfaire l’égo de quelques-uns on a sans douté oublié l’intérêt collectif.

Une des solutions possible pour fédérer ce mouvement est l’assemblée des assemblées (AdA).

Déroulement de l’acte 31

Dés vendredi soir : opération « péage gratuit » les barrières du péage de Survilliers (Autoroute du Nord -A1) ont été levées

Samedi 15 juin 2019, Paris : après un peu plus de 30 minutes de pause Place des Fêtes, le cortège reprend sa route Rue de Crimée.

Toulouse : grosse manifestation avec quelques tensions

Montpellier les gilets jaunes sont encore là ce samedi

Les gilets jaunes des Vallons de la Tour travaillent sur un site internet, qui a pour objectif de rassembler les différents groupes du Nord-Isère.

Nice prix des carburants, halte au racket ! : des « gilets jaunes » manifestent au rond-point de la Manda ce samedi.

Nîmes : des manifestants dispersés par les forces de l’ordre dans le centre-ville, lors de la manifestation régionale.

Manifestation des gilets jaunes de Mantes la jolie pour la convergence des luttes.

Les Gilets jaunes défilent à Maubeuge pour cet acte 31.

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.