Le sommet de la Ligue arabe 2019 se tient à Tunis

La reconnaissance par Donald Trump de la souveraineté israélienne sur le plateau du Golan est au centre des discussions. Ce sommet se tient en présence du roi Salman d’Arabie saoudite, du président Al Sissi, de l’Emir du Qatar Tamim bin Hamad al Thani, du président libanais Aoun ainsi que de nombreuses personnalités arabes.

Le plateau du Golan sujet majeur de ce 30e sommet de la Ligue arabe

Les frères ennemis Salman d’Arabie saoudite et Al Sissi d’Egypte seront bien présents en même temps que l’émir du Qatar, au 30e sommet de la ligue arabe qui se tient ce 31 mars 2019 à Tunis.

La reconnaissance par Donald Trump de la souveraineté israélienne sur le plateau du Golan est au centre des discussions. Les chefs de la diplomatie des pays arabes confient au Secrétariat de la Ligue arabe la mission de préparer un cadre d’action et d’un plan de gestion en ce qui concerne la position américaine sur le plateau du Golan.

L’émir du Qatar, cheikh Tamim bin Hamad al-Thani, a quitté le sommet de la Ligue arabe dès que le président tunisien Baji Caid Essibsi a conclu son discours.


Les dirigeants arabes ont rejeté et dénoncé dans une déclaration finale la reconnaissance américaine de la souveraineté d’Israël sur le plateau du Golan, conquis à la Syrie en 1967 puis annexé en 1981.

En marge du 30ème sommet de la Ligue arabe à Tunis 

  • Les Nations unies, l’Union européenne, l’Union africaine et la Ligue arabe ont planché sur le conflit libyen.
  • Le roi Salman d’Arabie saoudite a rencontré à Tunis Abdelkader Bensalah, président du Conseil de la nation d’Algérie, en marge du sommet de la Ligue arabe. Il lui a souhaité “la sécurité et la stabilité” pour l’Algérie…
  • Le président Guelleh a eu des entretiens avec Antonio Guterres , le SG des Nations Unies en marge du Sommet Arabe de Tunis.