La Grande explication avec Edouard Philippe et dix français sur LCI

Pujadas remet ça en confrontant 10 français au premier ministre.

LCI devrait faire une belle audience

Pour ce nouveau numéro de “La Grande explication” du 13 février 2019 à partir de 20h45 sur LCI, c’est le Premier ministre Edouard Philippe qui réponds aux dix Français qui ont été sélectionnés pour échanger avec lui. Parmi eux, la Gilet jaune Ingrid Levavasseur, mère célibataire de deux enfants qui envisage de se présenter aux élections européennes, Fabrice Schlegel, l’un des initiateurs de la mobilisation des Gilets jaunes dans le Jura, ou encore Simone Rossi, retraitée de 88 ans, Alexandre Callet, restaurateur de 33 ans, Jordan Gallea, un étudiant de 22 ans…

Ils vivent aux quatre coins de la France, n’ont pas le même âge et ne sont pas tous en activité, mariés et responsables d’un foyer. Etudiants, salariés, au chômage ou retraités, sans enfant, parents toujours en couple ou séparés, ce sont dix citoyens, soutiens ou non des Gilets jaunes, aux profils socio-professionnels très variés, et en conséquence confrontés au quotidien à des problématiques tout aussi nuancées, qui se retrouveront sur le plateau de “La Grande Explication”.

 Ingrid Levavasseur face au Premier ministre Edouard Philippe |

Soyez radical dans vos actes pour satisfaire les revendications des gens qui souffrent au lieu de faire des discours, lui a dit Ingrid Levavasseur qui demandait aussi l’amnistie des gilets jaunes ayant des difficultés avec la justice.

Pour Sud-Ouest : Des échanges directs, souvent bruts et abrupts : Édouard Philippe s’est retrouvé sur la défensive mercredi soir lors d‘un débat rude et “intense” sur le plateau d’LCI et RTL face à dix Français, dont la gilet jaune Ingrid Levavasseur.

Pour Le Figaro : «… il n’est pas illégitime ou scandaleux de faire en sorte que ceux qui ont été présidents de la République aient une pension de retraite et puissent vivre décemment», a-t-il argumenté, concédant toutefois que «là ils peuvent vivre très décemment». 

Sur RTL : Selon un sondage Harris Interactive-Epoka réalisé pour LCI, RTL et Le Figaro, 62% des personnes interrogées ne se disent “pas convaincus” par la prestation du Premier ministre lors de ce débat télévisé, contre 38% seulement d’opinions inverses.