Gilets jaunes acte 8 le ton monte

Dans toute la France les gilets jaunes vont essayer de relancer le mouvement, vont- ils réussir à faire mieux que l’Acte7, malgré les efforts du gouvernement à vouloir les réduire au silence et à l’inaction en les traitants d’agitateurs.

Le coup de force d’Emmanuel Macron

Tout en continuant de discréditer le mouvement des gilets jaunes, via son Ministre de l’intérieur, le président français Emmanuel Macron va plus loin et tente l’intimidation en utilisant les forces de l’ordre.

Dans ses vœux du 31 décembre il précise sa stratégie « L’ordre républicain sera assuré sans complaisance car j’attends de chacun ce respect indispensable à la vie en société. Nous ne vivons libres dans notre pays que parce que des générations qui nous ont précédé, se sont battues pour ne subir ni le despotisme, ni aucune tyrannie. Et cette liberté, elle requiert un ordre républicain ; elle exige le respect de chacun et de toutes les opinions ; que certains prennent pour prétexte de parler au nom du peuple – mais lequel, d’où ? Comment ? Et n’étant en fait que les porte-voix d’une foule haineuse, s’en prennent aux élus, aux forces de l’ordre, aux journalistes, aux juifs, aux étrangers, aux homosexuels, c’est tout simplement la négation de la France ! Le peuple est souverain. »

La réponse des gilets jaunes ne s’est pas fait attendre. Dans une lettre de 4 pages, les gilets jaunes, citoyens de la France en colère répondent :

Le porte-parole du gouvernement, aujourd’hui, à l’issue du Conseil des Ministres pousse à la roue de la provocation lui aussi : « … le mouvement pour ceux qui restent encore mobilisés, est devenu le fait d’agitateurs qui veulent l’insurrection et au fond renverser le gouvernement. C’est désormais dans un combat politique qu’ils sont engagés pour contester la légitimité du gouvernement et du président de la République», a ajouté Benjamin Griveaux.

A la veille de l’Acte 8, Macron tente un coup de force pour affaiblir le mouvement des gilets jaunes, un pari hasardeux car si la mobilisation repart, l’emploi de la force lui reviendra en boomerang dans la figure.

Les manifs prévues pour l’Acte 8

Paris : Priscillia Ludosky : annonce une allocution qui sera lue samedi 05.01 à 14h Paris Hôtel de ville en réponse aux vœux du Président . Les manifestants sont aussi invités à se rassembler sur les Champs Elysées pour se rendre place de la Bourse via la rue Réaumur à partir de 10 heures.

Bordeaux : une manifestation est annoncée à partir de 13h, place de la Bourse.

Bayonne : une manifestation est programmée samedi, à partir de 14 heures, place de la Liberté.

Périgueux, un rassemblement est organisé à samedi 10 heures, allées Tourny.

Grand Ribéracois et du Sud Charente ont prévu de se retrouver à 9 heures, sur le parking de la salle polyvalente de Ribérac.

La Rochelle : un défilé est annoncé pour samedi à 14h à partir de la Place de Verdun.  Différentes actions ont également été évoquées sur les ponts de Ré et d’Oléron.

Agen : une manifestation des “femmes gilets jaunes” est prévue au Gravier à partir de 11h.

Toulouse : Le groupe “Gilets Jaunes Toulouse” invite à se rassembler dès 9 heures place Wilson, au métro Jean-Jaurès. Un autre point de rassemblement est prévu à 13h30 au Square Charles de Gaulle, derrière le Capitole. 

Albi : Le rendez-vous des GJ est prévu à partir de 14h place du Vigan.

Montauban : rendez-vous place des Fontaines à 10 h.

Foix : manifestation à partir de 10 h sur les allées de Villotte.

Grenoble, un premier rendez-vous est fixé à 8h30 au parc Paul Mistral pour une “Marche citoyenne”. Une action visant les médias accusés de bafouer la déontologie est aussi programmée à 10 heures. Une autre marche doit débuter à 13 heures en direction de la place Victor Hugo où les manifestants prévoient d’échanger avec les plus démunis mais aussi les Grenoblois qui le souhaiteraient.

Lyon, les “gilets jaunes” ont rendez-vous places des Brotteaux et Bellecour.

Marseille, une réunion de la Coordination nationale doit se tenir en vue de structurer politiquement le mouvement.

Colmar : les GJ prévoient de se rassembler à 13 heures sur le parking d’une enseigne de restauration rapide avant de défiler en centre ville.

Belfort :  une opération escargot est prévue à partir de 14 heures au départ de la place de l’Arsenal.

Dijon, les “gilets jaunes” ont rendez-vous à partir de 14 heures, place de la République.

St Etienne : rendez-vous place Jean Jaurès vers 14 h.

Laval, “les gilets jaunes” sont invités à se regrouper à 10 heures devant la mairie. Ils prévoient aussi des opérations péages gratuits sur l’A81 à La Gravelle et à Vaiges 

Brest, une manifestation est prévue à 13h30 au départ de la place de Strasbourg. 

Saint-Nazaire, le rendez-vous est fixé à 10 heures au rond-point de l’Air Bleu.

Le Mans, une marche débutera à 11 heures de la gare Nord en direction de la Préfecture.

Rennes, les “gilets jaunes” doivent se retrouver à 14 heures, place de la mairie.

Rouen, une manifestation est prévue en centre-ville.

Lille : manifestation devant la Préfecture, horaire à préciser.

Douai : manifestation centre ville, horaire à préciser.

Tourcoing : manif devant la Mairie à partir de 9h.

Amiens : le rendez-vous est fixé à 11 heures devant le parc de la Hotoie. 

Chambéry : devant la préfecture à partir de 10 heures. 

Besançon : les “gilets jaunes” doivent se retrouver à 14 heures en centre-ville. 

Épinal : samedi à partir de 13 heures sur le Champ de Mars. 

Limoges et de Brive : ont lancé plusieurs appels au rassemblement. Le premier, dans la matinée, vers le rond-point de Grossereix pour un banquet gaulois. Le second à 14 heures devant la gare des Bénédictins.