Gilets jaunes, Acte 7, être vus pour durer

L’idée du gilet jaune était d’être visibles pour ne pas disparaitre dans la fosse des pauvres et devenir dépendants des miettes de ceux qui vivent une mondialisation joyeuse. Chacun constate que 7 semaines plus tard, les gilets jaunes se sont enracinés dans le paysage français, pour combien de temps, personne ne le sait vraiment.

De l’éparpillement à la concurrence

Beaucoup avaient prédit une fin rapide des gilets jaunes, ce mouvement qui n’a eu de cesse de s’éparpiller autour de ronds-points essayant de compter ses forces chaque samedi depuis le 17 novembre 2018, temps de l’Acte 1.

De l’eau froide a coulé sous les ponts et ici où là une structuration est en marche. Ce n’est pas tant le nombre de gilets jaunes qui compte mais l’efficacité de leurs actions. Tracts à l’ancienne qui indique la présence de syndicalistes, pétitions en nombre signalant la présence de rêveurs, ou opération commando comme jeudi et vendredi au Fort de Brégançon, pour interpeler Macron et sa femme qui étaient probablement chez des amis vers St Tropez.

2019, verra l’organisation des gilets jaunes, en associations, partis politiques et autres, car pour obtenir plus des dirigeants politiques, pour ne pas se faire étouffer dans un dialogue pipé d’avance, il va falloir être plus efficace encore.

Croire qu’une escalade de la violence, et ou, un rejet des médias, facilitera l’expression populaire des gilets jaunes est aussi idiot que d’imaginer que la 5eme République va se doter d’un RIC (Référendum Initiative Citoyenne) sur tous les sujets possibles provoquant sa disparition.

S’il n’y prend garde, le mouvement citoyen des gilets jaunes, avant-garde d’une large frange de la population française, pourrait bien être récupéré de l’extérieur et de l’intérieur par des groupuscules moribonds ou par des opportunistes politiques qui au bout d’un mois de lutte ont déjà demandé à récupérer la mise en voulant devenir députés européens ou en créant des partis politiques.

Un slogan est apparu sur Facebook qui résume la situation : Pas de politique, Pas de liste européenne, Pas d’association, Pas de théorie du complot. Il manque dans cette liste, à la fin, un ou plusieurs « POUR » afin de positiver ce mouvement original des gilets jaunes.

Le déroulement de la journée du 29 décembre 2018

Chiffrage de l’acte 7 nombre de manifestants : 30 025 alors qu’il nous manque de nombreux lieux de moyenne importance.

19h 00 : Reims : ils étaient plus de 800 Gilets Jaunes à défiler ce samedi après-midi. 

18h 45 : Nancy : la mobilisation de 600 gilets jaunes s’est déroulée dans le calme.

18h 30 : Valence : Pour l’acte 7 des gilets jaunes en Drôme/Ardèche, la mobilisation eu lieu à Valence avec un millier de GJ. Elle a été déclarée en préfecture, c’est une première depuis le 17 novembre.

18h 15 : Tours : Environ 450 gilets jaunes ont défilé dans le centre de Tours ce samedi. Le cortège est parti de la place des Halles puis s’est rendu Place Jean Jaurès et à la Préfecture.

18h 00 : Les Gilets Jaunes du Calvados et de l’Orne se sont rassemblés Place du théâtre à Caen, pour le 7eme acte de la mobilisation qui a grossi tout le long de la journée, on décomptait environ 1 500 GJ.

17h 45 : Mont de Marsan : Environ 130 gilets jaunes ont défilé samedi après-midi dans le centre-ville de Mont-de-Marsan. Une marche citoyenne dans le calme et dans une ambiance festive avec paquito et chorégraphies au programme.

17h 30 : Lyon : Actuellement les GJ sont présents devant l’Hôtel de ville de Lyon pour dire stop au matraquage fiscal !

17h 15 : Besançon : Environ 500 gilets jaunes ont défilé dans le centre-ville de Besançon pour l’acte 7 de la mobilisation ce samedi. Le cortège a notamment remonté le tunnel de la citadelle dans le calme. Encore une fois, les manifestants ont été dispersés par les forces de l’ordre, dans un nuage de gaz lacrymogène.

17h 10 : Niort une centaine de GJ.

17h 00 : La Rochelle : des centaines de GJ manifestent dans le centre ville dans le calme.

16h 45 : Belfort : Environ 300 GJ ont manifesté

16h 30 : Nîmes prés de 500 GJ ont manifesté.

16h 15 : Les gilets jaunes retrouvent les Champs Elysées. Circulation perturbée. Gaz utilisé.

16h 00 : Bordeaux : au moins 3 000 manifestants, de heurts avec les forces de l’ordre en ce moment.

15h 30 : Metz : Direction autoroute. Blocage de la sortie de l’A31 au niveau de Metz centre.

15h 00 : Dijon : Plus d’un millier de GJ ont défilé dans les rues de Dijon, avant d’être dispersés par les forces de l’ordre avenue du drapeau. On compte trois interpellations et plusieurs blessés parmi les manifestants.

14h 45 : Rennes : Changement imprévu d’itinéraire les gilets jaunes convergent vers l’hypercentre contrairement aux plans de leur service d’ordre.

14h 30 : Aurillac : Les Gilets jaunes du rond-point de l’Europe s’installent pour une manifestation qui partira place des Droits de l’Homme à Aurillac.

14h 25 : Le Mans : Les Gilets jaunes sarthois ont choisi la place de la République au Mans pour se retrouver, ce samedi 29 novembre. Une centaine de manifestants défilent depuis 14 h 25 dans les rues du centre-ville, au sein d’un cortège qui grossit au fil des minutes.

14h 00 : À Lille, le cortège de centaines de gilets jaunes s’élance de la place de la République.

13h 30 : Environ 700 manifestants se sont rassemblés à Paris devant le siège de BFMTV et repartent vers 14 h .

13h 00 : Nantes : Il est un peu plus de 13h, et les Gilets jaunes se rassemblent à la croisée des lignes de tramway, à Nantes.

12h 30 : Les GJ ont rendez-vous au 2 rue du Général Alain de Bossieu Paris 15eme, lieu où sont rassemblé des organes de presse et médias contestés dans le traitement de l’information.

12h 00 : Montpellier : Des dizaines de Gilets jaunes ont bloqué les rails de la gare de Montpellier, entraînant des retards importants pour plusieurs trains.

11h 45 : Tarbes : Impressionnant, un millier de Gilets jaunes à Tarbes pour l’Acte 7

11h 30 : Marseille : environ 2 500 gilets jaunes manifestent pacifiquement.

Porte d’Aix

11h 15 : Mulhouse : Environ 200 gilets jaunes venus de tous les points de blocage et du territoire se sont rassemblés place de la Bourse à Mulhouse pour une grande marche silencieuse, vers 10h. Le mot d’ordre: aucun slogan et pas de débordements. Pour les gilets jaunes, cette marche doit se faire en mémoire des victimes et de ceux qui ont été jugés et condamnés. Vers 11h, ils se sont rassemblés pour une photo hommage. Le centre commercial Porte-Jeune, près duquel a lieu le rassemblement, a baissé le rideau.

11h 00 : Paris : Les gilets jaunes se rassemblent à proximité de l’Arc de Triomphe pour l’Acte 7.

10h 45 : Narbonne : Les motards vont manifester ce matin; cet après-midi c’est au tour des Gilets Jaunes au rond point des colonnes direction le péage Est.

10h 30 : Pau : La manifestation vient commencer avec plusieurs centaines de gilets jaunes .

10h 20 : Lorient: Environ 70 gilets jaunes bloquent, ce samedi matin, le magasin Leroy Merlin, à Quéven. Une opération escargot est prévue dans l’après-midi, direction Hennebont.

10h 15 :Rouen : 1000 manifestants se sont rassemblés devant l’hôtel de ville. Quelques ébauches de barricades ont été dressées dans les rues de la ville et les forces de l’ordre ont notamment fait usage de gaz lacrymogène. La grande porte en bois de la Banque de France à Rouen brûlée.

10h 10 : Une marche « sans bloquer la circulation » par les Gilets Jaunes à Vendôme ce samedi 29 Décembre 2018.

9h 50 : Voreppe – Isère : Les manifestants de la région grenobloise ont choisi, comme samedi dernier, de se rassembler au rond-point du Minotaure, près du péage de Voreppe

9h 45 : Avignon : Les gilets jaunes ont réussi à rentrer dans la galerie marchande Auchan. 

9h 30 : Une quarantaine de Gilets Jaunes occupe le rond-point de Fismes (Marne) près du centre commercial, la circulation n’est pas pour le moment perturbée.

9h 10 : Avignon : 150 gilets jaunes sont actuellement réunis au rond-point d’Auchan Nord aux entrées et sorties de l’A7. Ils ont répondu à un appel lancé via le réseau social Facebook. Pour l’instant, ils sont réunis devant la stèle érigé à la mémoire de Denis David, ce gilet jaune décédé dans un accident il y 15 jours à Bonpas. Les gendarmes sont également présents. Une “action surprise” doit être réalisée.

9h 00 : Dinan : Depuis 8 h 30 ce samedi, une cinquantaine de gilets jaunes se sont donné rendez-vous au rond-point jouxtant l’enseigne Decathlon, à Taden, près de Dinan. Objectif : viser les enseignes du groupe Mulliez. Les gendarmes sont sur les lieux.

8h 45 : Saumur : nouvelle journée de mobilisation, une trentaine de personnes se prépare à défiler en ville toute la journée.

8h 15 : Savoie : Une centaine de Gilets jaunes se sont réunis à Gilly pour organiser la journée. Deux actions sont prévues : une au rond point à l’entrée nord, côté Ugine, l’autre au péage de Sainte Hélène sur Isère sur l’430. Ici, ils comptent lever les barrières. 
Nouveauté : les Gilets jaunes mobilisés viennent de la région d’Albertville mais aussi de Chambéry, Pont de Beauvoisin et Pontcharra. Un regroupement départemental semble s’organiser.

8h 00 : Vannes : Une cinquantaine de gilets jaunes sont regroupés depuis 8 h ce samedi matin sur le parking de Leroy-Merlin, dans la zone d’Atlantheix, près de Vannes. Par mesure de précaution, la direction a préféré fermer le magasin. (Le Télégramme)

7h 45 : Bouches du Rhône: Des gilets jaunes ont repris le péage de la Barque, ce matin, à l’aube, qui n’est désormais plus ouvert que sur la voie de gauche. Les manifestants au nombre d’une quarantaine ont disposé des pneus sur plusieurs dizaines de mètres afin de baliser l’amont et l’aval de la barrière de péage. Environ 1 km de ralentissements est pour l’heure à constater. Prudence un brouillard très dense réduit la visibilité à 50 mètres. 

7h 30 : Laval : Péage Laval/Rennes : Les Gilets jaunes commencent la journée par une opération « péage gratuit ».

7h 15 : St Malo : Opération filtrage de camions au port de Saint Malo

7h 00 : Le péage de Bandol sur l’autoroute A50 reste fermé dans le sens Toulon/Marseille. Les conducteurs doivent emprunter la sortie Bandol (n°12) puis reprendre immédiatement l’autoroute en direction de Marseille sur ce même échangeur.