La stratégie de l’aviation civile du Qatar en juillet 2018

Qatar Airways

Le premier ministre du Qatar, hier 22 juillet 2018, a voulu s’assurer que l’Autorité de l’aviation civile qatarie (QCAA) suivait bien le plan stratégique du secteur.

Assurer la sécurité économique du pays

Depuis le 5 juin 2017 la seule frontière terrestre du Qatar, du côté de l’Arabie saoudite est fermée à toute circulation. Le Qatar ne peut compter que sur les voies maritimes et sur son aviation civile.

Les saoudiens menacent même de creuser un canal à cette frontière terrestre avec le Qatar afin de le transformer en île. De la colère on bascule dans la bêtise.

Le blocage partiel du Qatar se poursuivant, le Premier ministre du Qatar, cheikh Abdullah bin Nasser bin Khalifa al-Thani est venu rencontrer l’Autorité de l’aviation civile pour rappeler la situation et s’assurer qu’elle suivait bien le plan stratégique du secteur, une Vision à 2030.


L’économie du Qatar dépend aujourd’hui tant des voies maritimes que celles aériennes l’état suit de près ce qui se passe dans le secteur de l’aviation civile devenu désormais un transport hautement stratégique.