La réglementation des conflits du travail au Qatar bouge

Justice

La décision 6-2018 de l’émir du Qatar concernant la création des Comité des Conflits du Travail devrait permettre enfin de traiter les premiers cas opposant employeurs et employés.

Traiter les conflits du travail

C’est la volonté affichée par les différents textes qui modifient, tant la loi n ° 14 de 2004 sur le travail que la loi n ° 13 de 1990 sur les procédures civiles et commerciales.  Près de deux ans de travail pour clarifier comment seront traités les conflits du travail au Qatar. La ratification par l’émir du Qatar de la loi concernant la création des Comité des Conflits du Travail devrait permettre enfin de traiter les premiers cas opposant employeurs et employés.

Un pas en avant qui impliquera un peu plus le ministère du Développement administratif, du Travail et des Affaires sociales dans la résolution des conflits du travail. Si ces Comité des Conflits du Travail doivent avoir une autonomie certaine, il est nécessaire que dès le départ ceci démarre sur les bons rails d’où l’implication du ministère. Des formations ont été mise en place pour présenter le fonctionnement de ces organismes qui pourraient, s’ils deviennent rapidement efficaces, faciliter la vie des travailleurs expatriés au Qatar.

Nous suivrons leur travail afin de voir si nous avons affaire à un gadget qatarien ou à un outil au service des travailleurs et des entreprises. L’essentiel est de ne pas laisser le salarié seul face à son employeur.

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*