PSG, Patrick Kluivert s’engouffre dans la brèche et alors ?

La défaite du PSG à Toulouse crée un doute sur la stratégie d’Emery et permet au directeur du football du club parisien Patrick Kluivert d’essayer de se faire entendre.

Mais qui a peur de Patrick Kluivert ?

Après la défaite face à Toulouse ce week-end, Unai Emery a émis des doutes sur l’arbitrage, montrant ainsi son manque d’assurance. Le microcosme footballistique, l’Equipe en tête, parle de doutes possibles. Cette apparente faiblesse de l’entraineur parisien, jusqu’à la prochaine victoire, a permis au directeur du football du club parisien Patrick Kluivert d’essayer de faire entendre sa voix, alors qu’il est totalement inaudible. Mais au lieu de demander des comptes à l’entraineur, il s’en est pris directement aux joueurs, augmentant ainsi le désordre.

Décidemment « Patrick » a bien du mal à trouver sa place. Il faut dire que la méthode Unai Emery, basée sur le rapport de force avec les joueurs et les dirigeants, oblige le directeur du football du PSG a montrer ses muscles afin que le président ne soit pas obligé d’intervenir. Le problème de fond est : “qui a peur de Patrick Kluivert,” certainement pas Unai Emery, ni les joueurs.

S’engouffrer dans la brèche c’est bien, mais l’entraineur n’est pas homme à faire des cadeaux. Le microcosme qui le mettait sur un piédestal, il y a encore quelques heures, s’interroge sur le management et l’entêtement de l’entraineur qui confond autorité et autoritarisme, ceci pouvant entrainer à terme une révolte des joueurs.

Alors « Patrick » il va falloir se bouger et demander des comptes à Unai Emery sur sa supposé stratégie, car à Doha l’entraineur de l’équipe nationale qui vient de perdre 2 matchs, a été viré promptement. Si l’émir s’en mêle, le nettoyage d’automne pourrait toucher tant l’entraineur, le directeur de football, le président et quelques cadres de plus, incapables avec un tel budget de faire prospérer le club.