Liberté pour les ultras du PSG

Des amis présents à la fête du PSG pour le titre de la Ligue 1 ont entendu des chants pendant le discours du président du club demandant la “Liberté pour les Ultras”. Quelques medias se réveillent et reparlent des ULTRAS.

 

Des anciens du virage d’Auteuil se réunissent en collectif

Malgré l’interdiction de former des groupes de supporters qui sévit toujours au Parc des Princes, d’anciens membres du Virage Auteuil ont décidé de se réunir au sein d’un même collectif. Le temps est venu pour que tous les supporters « rentrent au parc ». Des amis présents à la fête du PSG pour le titre de la Ligue 1 ont entendu des chants pendant le discours du président du club Nasser Al Khelaifi demandant « La liberté des Ultras ».

Cette information est confirmé par la radio France Bleu 107.1 ‏@FBleu1071 « #PSG Fête au parc du titre #L1 A l’occasion du discours de Nasser Al Khelaïfi pdt, des chants contestataires “Liberté pour les ultras” »

Et par un article dans l’Equipe.

Au moment où la refondation du club devient une nécessité, il ne faut pas oublier l’apport de ceux qui « aiment passionnément le PSG », le supporter est l’âme du club, et les ultras sont les animateurs de cette âme.

Quelques medias se réveillent et reparlent des ULTRAS

Par un article de 20 Minutes qui parle du malaise de NAK quand il a entendu les chants “Liberté pour les Ultras”.

Par un post de Foot01.com : Les Ultras défient Al-Khelaifi et manifestent devant l’ambassade du Qatar.

Ultras 003

Le communiqué du collectif

Après bientôt six ans à défendre un football accessible à tous, où la passion s’exprime et avec des stades en vie, l’heure est venue d’unir les forces vives de ce combat commun. Nous, groupes issus du Virage Auteuil encore actifs, et groupes dit “contestataires” nés de la politique d’exclusion menée par certains dirigeants, avons décidé de nous rassembler pour former le COLLECTIF ULTRA PARIS. Notre collectif est ouvert à tous les amoureux du club qui, de près ou de loin, subissent cette discrimination. A ce titre, nous nous battons pour que notre droit de suivre et d’encourager notre club soit respecté. Le supporter est l’âme du club, celui qui fait que le stade est un stade qui respire et non un cinéma à ciel ouvert ! Cette volonté est partagée par de très nombreux amoureux du Paris Saint-Germain, du simple supporter au président en passant par les joueurs. Mais nous constatons malheureusement que quelques dirigeants, soutenus par la DNLH, mettent tout en œuvre depuis six longues années pour contester ce droit et tuer le supportérisme parisien avec des méthodes à la limite de la légalité. Notre fidélité à nos couleurs ne s’est jamais démenti et perdurera sous un même collectif.

Qatarinfos.net va suivre cette démarche. J’invite les responsables du collectif à demander un rendez vous à l’ambassadeur du Qatar pour que leur demande soit expliquée et portée jusqu’à l’émir, le véritable patron du PSG.

Première publication le 15 mai 2016