Qatar, rien ne va plus faites vos jeux

A quelques heures d’intervalles deux de nos lecteurs nous ont appelés, le premier pour dire «  le Qatar s’est foutu, il n’y a plus rien à faire ici », le second pour nous demander des conseils afin de s’installer avec son épouse soit aux Emirats Arabes Unis soit au Qatar.

 

“Le Qatar s’est foutu, il n’y a plus rien à faire ici”

Propos tenu par un de nos lecteurs qui est au Qatar depuis quelques années et qui voit son contrat se terminer, faisant partie de cette vague de travailleurs du secteur des hydrocarbures qui est prié de quitter le pays d’ici la fin de l’année pour cause de restructuration. Le Qatar s’est foutu, il n’y a plus rien à faire ici, ce sont avant tout des propos amers de quelqu’un qui n’hésitait pas lorsque nous étions « trop sévère avec le Qatar » à apporter sa vision de ce pays, ce qui nous permettait de rééquilibrer plus tard nos commentaires sur un pays que nous observons depuis 30 mois. Mais pouvait-il en être autrement ? C’est le sort de ces mercenaires qui vendent leur force de travail partout dans le monde. Au Qatar en particulier, en fin de mission vous devez évacuer les lieux pour laisser la place aux autres ou simplement partir.

 

Faut-il s’installer aux Emirats Arabes Unis ou au Qatar ?

Quelques heures plus tard, un homme à la voix jeune, la trentaine nous dit-il, résident en France, à la veille de son départ, pour passer 15 jours au Qatar et 15 jours aux Emirats, afin de s’y installer avec son épouse, venait aux nouvelles. Il nous avait envoyé un message par le canal des réseaux sociaux il y a plus d’un mois, mais chose rare nous n’avions pas répondu. Nous avons passé une quarantaine de minutes au téléphone, le jeune homme avait déjà bien balisé son parcours et avait surtout besoin d’être rassuré sur ce qu’il savait et avoir des contacts locaux. S’il fallait résumer cet échange on pourrait dire, les Emirats sont plus attirant et plus facile à vivre mais le Qatar est plus attachant et tout est encore possible pour une ou deux personnes, sans doute il faudrait des heures pour expliquer cette formule, alors on verra cela une prochaine fois. Nous avons gardé le contact avec le premier pour l’aider à trouver du travail et le second pour maintenir un lien avec quelqu’un qui peut vous conseiller sans aucune arrière-pensée.

Notre conclusion : Qatar, rien ne va plus faites vos jeux!