L’Iran fâché avec la beauté ?

Trop attirante pour pouvoir faire de la politique ont jugé les conservateurs religieux iraniens envers une jeune élue iranienne de 27 ans. Plusieurs médias s’emparent de cette info.

 

Nina Siahkali Moradi victime de sa beauté

Un journaliste d’arabianbusiness.com nous rapporte cette information qui parait assez incroyable. Une femme iranienne qui a été élu à un conseil municipal en Iran a été interdite de ses fonctions après avoir été jugé trop attrayante par les conservateurs religieux du pays.

Nina Siahkali Moradi a reçu plus de 100.000 votes aux élections du conseil municipal à Qazvin, une ville iranienne au nord-ouest de la de la capitale Téhéran. Même si elle a terminé 14e sur 163 candidats, elle a été jugée trop jolie selon The Times.

“Ceux qui se sont opposés à la candidature de Moradi disent qu’elle a été élue seulement en raison de sa beauté et de la jeunesse. On lui avait interdit d’apparaître sur des affiches électorales mais cela n’a pas suffit.

Nina Siahkali Moradi  qui étudie l’architecture à l’Université Azad de Qazvin n’accepte pas cette décision «  ce sont près de 100.000 personnes qui ont voté pour moi, ils l’ont fait pour ce que je suis par pour ma beauté. »

 Plus d’infos :

Arabianbusiness