Les agressions de femmes voilées exploités par tous

Le week-end  passé quatre agressions de femmes voilées au moins,  pour deux agresseurs ça se termine en prison.

Mais cette affaire va comme d’habitude se transformer en pugilat politique. Voir faire resurgir la théorie du complot et si c’était vrai ?

 

Abdallah Zekri a interpellé Hollande

La semaine passée le président Hollande a reçu Abdallah Zekri président de l’observatoire contre l’islamophobie qui lui rapportait « Les actes anti musulmans sont en forte augmentation”,  citant les agressions de “huit femmes voilées en quinze jours ». Rien que le week-end dernier quatre femmes voilées ont été agressées. La venue du ministre de l’intérieur en charge des Cultes, M. Valls à la Grande Mosquée de Paris est aussi un geste fort contre ceux qui commettent des actes d’islamophobie.

 Abdallah Zekri

 
Abdellah Zekri, président de l’Observatoire de l’islamophobie au sein du CFCM. (JACK GUEZ / AFP)

Condamnation à Trappes de deux hommes

Selon l’AFP, deux hommes ont été condamnés à deux mois de prison ferme mardi par le tribunal de Versailles pour l’agression d’une femme voilée survenue dimanche à Trappes (Yvelines), quelques jours avant des échauffourées autour du commissariat de la ville.  Dimanche, deux hommes “alcoolisés” ont pris à partie une femme “parce qu’elle était voilée” et l’ont menacée avec un couteau. Interpellés, ils ont été jugés mardi en comparution immédiate. Les deux agresseurs ont été placés sous mandat à l’issue de l’audience.

Question à qui profite tout cela ?

Un article ce matin dans Médiapart tente d’apporter une réponse. Le titre est évocateur « Les musulmans de France  sont victimes d’un complot. » Les agresseurs seraient donc les « Frères Musulmans (FM) » et évidemment le Qatar dont le but et de faire « exploser » notre laïcité, faire monter le FN, pour provoquer un repli communautaire et offrir les musulmans comme boucs-émissaires en cas de retour du fascisme. Au départ de cette histoire Nicolas Sarkosy, cela expliquerait sa grande amitié avec le Qatar. Selon l’auteur de l’article les responsables de droite ont  participé à «stigmatiser les musulmans, quand, sans Nicolas Sarkozy, les frères musulmans n’auraient pas pu entrer dans la bergerie, et prendre une telle importance, et déconstruire l’islam de France. ». L’auteur compare la stratégie « des frères » à celle de la secte orthodoxe Otzar Hatorah, qui a peu à peu communautarise la communauté juive, en France.

Il termine « Les émeutes de Trappes, à l’origine, une wahhabite ne respectant pas la loi républicaine, et les attaques contre des symboles de la République, montrent que l’État complice de l’infiltration des frères musulmans, a perdu le contrôle ! »

 La pire des choses est de vouloir se faire justice sois même

Que reste t-il quand l’état perd le contrôle, se faire justice sois même ?  C’est ce que disait un jeune de Trappes dans une interview.   Mettre le pied dans cet engrenage serait la pire des solutions. Or ce que je vois sur la blogosphère m’inquiète. Des tensions montent et « certains » de tous bords risquent de mettre l’huile sur le feu. Vivre ensemble est complexe, mais dans une république la « seule » solution c’est la justice faute de quoi on risque de se mettre sois même hors la loi. Ce qui est certain cet “incident de Trappes” va permettre à la sphère politique de se déchaîner contre l’attaque du commissariat. Ceux qui ont organisé cette manifestation violente sont loin de se douter des conséquences de l’image négative que cela occasionne à moins que comme pourrait le faire supposer l’article de Mediapart tout cela est voulu !