Ukraine quatre-vingt quatrième jour de l’invasion russe

Le 84e jour de la guerre, marqué depuis le début de l’invasion russe le 24 février par de très nombreuses victimes civiles, est aussi celui du début à Kiev du procès d’un soldat russe jugé pour crime de guerre.

Le soldat russe jugé pour crime de guerre a plaidé coupable 

La Russie a annoncé jeudi la reddition de 1.730 militaires ukrainiens du site sidérurgique Azovstal à Marioupol, montrant des images d’hommes, certains aidés de béquilles, émergeant après une longue bataille devenue mondialement un symbole de la résistance à l’invasion russe.

Leur sort reste en suspens: l’Ukraine veut organiser un échange de prisonniers de guerre mais la Russie a indiqué à maintes reprises qu’elle considérait au moins une partie d’entre eux non pas comme des soldats, mais comme des combattants néonazis.

Ce 84e jour de la guerre est marqué aussi par le début à Kiev du procès d’un soldat russe jugé pour crime de guerre. Celui-ci a plaidé coupable. 

Autre évènement marquant de la journée, la Russie annonce expulser 24 diplomates italiens, 27 espagnols et 34 français.

Notre commentaire

L’Ukraine se bat pour sauvegarder son territoire, elle résiste à l’invasion russe. L’Ukraine partage l’essentiel de nos valeurs ce qui n’est pas le cas de la Russie de Poutine.

Sur le même thème sur notre site

Ukraine 83e jour de l’invasion russe

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.