France, prix à la consommation, plus 4,8 % sur un an

Etude INSEE : Évolution mensuelle : +0,4 % en avril ; variation sur un an : +4,8 %.

Accélération des prix alimentaires sur un an

En avril 2022, l’indice des prix à la consommation (IPC) augmente de 0,4 % sur un mois, après +1,4 % en mars. Les prix de l’énergie se replient (−2,5 % après +9,0 %) en lien avec la baisse des prix des produits pétroliers (−6,8 % après +17,0 %). Les prix des produits manufacturés ralentissent (+0,5 % après +1,4 %). Ceux des services accélèrent (+0,7 % après +0,2 %) notamment en raison du net rebond saisonnier des prix des services de transports (+9,4 % après −0,9 %). La hausse des prix de l’alimentation est plus soutenue que le mois précédent (+1,4 % après +0,9 %).

Corrigés des variations saisonnières, les prix à la consommation sont en hausse de 0,5 %, après +1,0 % en mars.

Sur un an, les prix à la consommation augmentent de 4,8 %, après +4,5 % en mars. Cette hausse de l’inflation résulte de l’accélération des prix des services (+3,0 % après +2,3 %), de l’alimentation (+3,8 % après +2,9 %) et des produits manufacturés (+2,6 % après +2,1 %). Les prix de l’énergie ralentissent mais restent en forte hausse sur un an (+26,5 % après +29,2 %).

Hausse de l’inflation sous-jacente sur un an

L’inflation sous-jacente augmente en avril, à +3,2 % sur un an, après +2,5 % en mars. L’indice des prix à la consommation harmonisé (IPCH) croît de 0,5 % sur un mois, après +1,6 % en mars ; sur un an, il augmente de 5,4 %, après +5,1 % le mois précédent.

Accélération des prix des services sur un an

Sur un an, la hausse des prix des services se renforce en avril, à +3,0 % après +2,3 % en mars. Les prix des services de transports accélèrent nettement (+15,7 % après +6,1 %) en lien avec les prix du transport aérien (+22,4 % après +5,7 %), du transport routier (+18,9 % après +6,2 %) et dans une moindre mesure du transport ferroviaire (+12,9 % après +12,0 %). Les prix des « autres services » accélèrent légèrement (+3,3 % après +3,1 %), notamment en raison de la hausse des prix des services de restauration (+2,7 % après +2,5 %), des services d’entretien et de réparation de véhicules particuliers (+4,8 % après +3,8 %) et des forfaits touristiques (+19,6 % après +5,3 %). Les prix des services de santé rebondissent (+0,2 % après −0,9 %) notamment en raison de l’accélération des prix des services médicaux (+1,4 % après +0,6 %). Les hausses sur un an des prix des loyers, eau, enlèvement des ordures ménagères (+1,7 %) et des services de communication (+2,3 %) se maintiennent au même niveau qu’en mars.

Accélération des prix alimentaires sur un an

Sur un an, les prix de l’alimentation augmentent de 3,8 %, après +2,9 % en mars. La hausse des prix des produits frais est un peu moins soutenue que le mois précédent (+7,1 % après +7,6 %) : les prix des fruits frais (+4,0 % après +5,8 %) et des poissons frais (+12,1 % après +15,6 %) ralentissent alors que ceux des légumes frais accélèrent (+8,9 % après +8,0 %). Hors produits frais, les prix de l’alimentation accélèrent nettement (+3,3 % après +2,1 %) en lien avec les prix de la viande (+4,2 % après +3,0 %), du pain et des céréales (+4,0 % après +3,3 %), du lait, du fromage et des œufs (+3,3 % après +1,7 %), des huiles et graisses (+7,2 % après +4,4 %) et du café (+6,2 % après +3,5 %).

Etude complète cliquez ici.

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.