Ukraine troisième journée de résistance

Combien de morts faudra- t- il pour satisfaire l’ogre russe ?

Tout peut dégénérer à tout moment

L’Europe met du temps à se réveiller tant elle est groggy. L’opposante biélorusse Svetlana Tikhanovskaïa a prononcé une allocution devant la conférence interparlementaire consacrée à l’Ukraine, qui s’est tenue au Sénat, ce vendredi 25 février2022.

Une phrase m’a particulièrement marqué : La revanche de Vladimir Poutine n’a pas de limite. Je suis sûre que si l’Europe n’arrête pas Poutine en Ukraine, peut-être qu’un jour il arrivera aux portes de Berlin ou de Paris ».

Mon commentaire

Ce soir j’ai appelé quelques amis qui comptent pour connaître leur vision d’une possible dégradation de la situation internationale suite à la poussée de fièvre de Poutine. Nous sommes convenus de nous rappeler pour échanger sur la situation… Bonne soirée à tous et une pensée pour les Ukrainiens en plein combat.

Sur le même sujet sur notre site

Ukraine deuxième journée de résistance

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.