Fortes contraintes réglementaires imposées par Pékin pour assainir le secteur immobilier

La situation du géant de l’immobilier chinois a contraint Pékin à intervenir pour remettre de l’ordre dans ce secteur économique.

Fitch dégrade la note du promoteur immobilier China Evergrande

En cas de crise majeure dans un secteur économique, il est nécessaire de prendre les mesures adéquates pour éviter la contagion.

Or, depuis un an Pékin par petites touches, essaie de désamorcer la bombe Evergrande, le géant de l’immobilier chinois qui vient de voir sa note abaissé ainsi que deux de ses filiales par  l’agence de notation Fitch un jour après une mesure similaire de mon Moody’s Investors Service.

La base de cette baisse : Evergrande n’a pas payé à ses créanciers des intérêts d’un montant total d’environ 82 millions de dollars sur des obligations libellées en dollars après l’expiration du délai de grâce le 6 décembre.

L’un des enjeux importants de la crise actuelle est l’engagement des autorités chinoises, et les récentes prises de positions ont apaisé les craintes d’incendie, pour l’instant.

Archives

Le secteur immobilier chinois dans la tourmente

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.