Biden explique sa vision du départ de l’Afghanistan

« Quand je suis arrivé au pouvoir, j’ai hérité d’un accord que le président Trump a négocié avec les talibans. Ces derniers jours, les dirigeants politiques afghans ont abandonné et ont fui le pays.»

Il était temps de quitter l’Afghanistan et laisser ce peuple décider de son avenir

Enfin diront certains, Biden s’est exprimé, précisant dans un discours de 20 minutes sa vision du départ de l’Afghanistan. Voici les points clés que nous avons retenu.

En 20 ans, le changements ont été importants en particulier sur la lutte contre le terrorisme. Nous menons des missions antiterroristes efficaces contre des groupes terroristes dans plusieurs pays où nous n’avons pas de présence militaire permanente. Si nécessaire, nous ferons de même en Afghanistan. Nous avons développé une capacité antiterroriste qui nous permettra de garder les yeux fermement fixés sur toute menace directe contre les États-Unis dans la région et d’agir rapidement et de manière décisive si nécessaire.

Nous sommes allés en Afghanistan il y a près de 20 ans avec des objectifs clairs : éliminer ceux qui nous ont attaqués le 11 septembre 2001 et faire en sorte qu’Al-Qaïda ne puisse pas utiliser l’Afghanistan comme base à partir de laquelle nous attaquer à nouveau. Nous l’avons fait. Nous avons gravement dégradé al-Qaïda en Afghanistan. Nous n’avons jamais abandonné la chasse à Oussama ben Laden, et nous l’avons eu. C’était il y a dix ans. Notre mission en Afghanistan n’a jamais eu pour but d’édifier une nation. Il n’a jamais été censé créer une démocratie unifiée et centralisée.

« Quand je suis arrivé au pouvoir, j’ai hérité d’un accord que le président Trump a négocié avec les talibans. » « … les développements de la semaine dernière ont renforcé le fait que mettre fin à l’engagement militaire américain en Afghanistan était maintenant la bonne décision. »  « Les dirigeants politiques afghans ont abandonné et ont fui le pays. L’armée afghane s’est effondrée, parfois sans essayer de se battre. » « La vérité est que cela s’est déroulé plus rapidement que nous ne l’avions prévu.»

Biden continue ainsi : Alors que nous procédons à ce départ, nous avons clairement indiqué aux talibans : s’ils attaquent notre personnel ou perturbent notre opération la réponse sera rapide et énergique. Nous nous défendrons avec une force dévastatrice si nécessaire.

Notre mission militaire actuelle sera de courte durée, de portée limitée et axée sur ses objectifs : mettre nos concitoyens et nos alliés en sécurité le plus rapidement possible.

Je sais que ma décision sera critiquée, mais je préfère accepter toutes ces critiques plutôt que de transmettre cette décision à un autre président des États-Unis – encore un autre – un cinquième.

Parce que c’est la bonne – c’est la bonne décision pour notre peuple. La bonne pour nos braves militaires qui ont risqué leur vie au service de notre nation. Et c’est la bonne pour l’Amérique.

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.