Point sur la conjoncture française à début août 2021

Malgré ces nouvelles mesures, la reprise de l’activité se confirmerait en juillet selon l’enquête de conjoncture de la Banque de France, menée entre le 22 juillet et le 4 août auprès de 8 500 entreprises ou établissements.

Difficultés en approvisionnement et recrutement

La fin du mois de juin avait été marquée par une poursuite de l’allègement des mesures sanitaires. En juillet, puis en août, face à la reprise de l’épidémie de Covid-19, de nouvelles mesures sanitaires ont cependant été instaurées.

Malgré ces nouvelles mesures, la reprise de l’activité se confirmerait en juillet selon notre enquête de conjoncture, menée entre le 22 juillet et le 4 août auprès de 8 500 entreprises ou établissements. L’activité serait globalement stable dans de nombreux secteurs de l’industrie, du bâtiment et des services marchands mais l’hôtellerie et la restauration, qui bénéficient des décisions passées d’allègement des mesures sanitaires, continuent de se redresser fortement. Au total, sur le mois de juillet, nous estimons entre – 1 % et – 1,5 % la perte de PIB par rapport au niveau d’avant-crise, soit une estimation un peu au-dessus de celle de notre précédent point de conjoncture.

Comme le mois passé, les entreprises ont été interrogées sur leurs difficultés d’approvisionnement et de recrutement. En juillet, la proportion des entreprises indiquant des difficultés d’approvisionnement continue de progresser dans l’industrie (à 49 %, contre 47 % en juin) et est stable dans le bâtiment (60 %). La part des entreprises indiquant des difficultés de recrutement s’accroît à nouveau (48 % en juillet, contre 44 % en juin).

Pour le mois d’août, les chefs d’entreprise anticipent globalement une stabilité de l’activité.

Pour lire l’enquête complète.

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.