Tunisie : Une goutte d’eau qui peut percer la pierre

Sarra Grira journaliste, docteure en littérature française, responsable des pages arabes d’Orient XXI attire notre attention sur le « Om Layoun du géographe Habib Ayeb qui s’intéresse à l’eau comme droit inaliénable et bien public. »

Antonio Amaniera du site worldnewsmedias.com vous conseille :

« La Tunisie verte » : c’est ainsi que le pays est connu dans le monde arabe. Le qualificatif appelle des paysages verdoyants, des terres fertiles abreuvées de sources d’eau douce à volonté. Le documentaire d’Habib Ayeb Om Layoun (La mère des sources) oppose à cette réputation les images d’une dure réalité.

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.