Nouvelle Aquitaine : l’avenir des lignes ferroviaires de desserte fine du territoire

Adopté en séance plénière du 2 avril 2021, le protocole d’accord sur « l’avenir des lignes ferroviaires de desserte fine du territoire » prévoit 1,520 milliard d’euros d’investissements pour des travaux de régénération sur la période 2020-2032.

Des besoins de remise à niveau s’avèrent essentiels

Indispensables au maillage du territoire régional et à la vitalité des zones péri-urbaines et rurales, les lignes ferroviaires de desserte fine font l’objet d’un double constat :

Des besoins de remise à niveau s’avèrent essentiels. L’âge moyen de ces lignes, accueillant des trains de voyageurs, reste significativement supérieur à celui du reste du réseau ferré national.

Ces lignes de dessertes fines sont souvent défavorisées en matière d’offres de mobilité.

La Région, l’Etat et SNCF Réseau se sont donc rassemblés autour d’un protocole d’accord sur « l’avenir des lignes ferroviaires de desserte fine du territoire ». Cet accord clarifie et répartit, ligne par ligne, les responsabilités et les financements de chacun des trois partenaires, notamment pour les travaux de régénération des lignes.

Des lignes prises en charge à 100 % par la Région

Trois catégories de lignes ferroviaires de desserte fine sont ainsi distinguées :

Des lignes relevant du réseau structurant, donc prises en charge à 100 % par SNCF Réseau.

Des lignes dont les investissements resteront cofinancés par l’Etat, SNCF Réseau et la Région.

Des lignes d’importance locale ou régionale dont les charges seront assumées à 100 % par la Région. Il s’agit des lignes Busseau-Felletin, Nexon-Brive et Thouars-Bressuire jusqu’à la limite du département des Deux-Sèvres

Sur la période 2020 à 2032, le budget total des travaux est estimé à 1,520 milliard d’euros, dont 62 % assumés par à la Région Nouvelle-Aquitaine et 38 % par l’État et SNCF Réseau.

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.