Djibouti Ismaïl Omar Guelleh est candidat à un cinquième mandat

Personne n’est vraiment surpris, car le vieux lion djiboutien ne partage pas le pouvoir.

Il sera président jusqu’à la fin

L’actuel chef d’état de Djibouti Ismael Omar Guelleh dit IOG est l’ancien patron des services secrets djiboutiens. Lorsqu’en mai 1999 il accède au pouvoir avec le titre de président de la République, il laisse le SDS (service de documentation et de sécurité) à celui qui va devenir son ombre, Hassan Saïd Khaireh. Ces deux hommes autoritaires vont mettre la République de Djibouti au carré.

L’accession au pouvoir de IOG est surtout dû à la lignée généalogique qu’il partage avec l’ancien président Gouled, dont il est le neveu. Ce dernier n’ayant pas un fils ou fille héritier(e), lui a transmis le pouvoir, en allant à l’encontre des quelques réticences de la France qui avait une certaine appréhension à confier le règne du pays à un homme « imprévisible, » selon les notes des services secrets français.

En avril 2021, les électeurs de Djibouti se rendront aux urnes pour désigner Ismaïl Omar Guelleh président pour un cinquième mandat. L’homme fort du pays se targue de son bilan diplomatique et économique, un satisfecit qui cache de nombreuses zones d’ombre, selon le média Le monde Arabe.fr.

Peu importe, personne n’est vraiment surpris, car le vieux lion djiboutien ne partage pas le pouvoir. Il sera président jusqu’à la fin !

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.