Le Qatar continue de soutenir l’économie turque

Ce jeudi 26 novembre 2020 l’émir Tamim al Thani était à Ankara dans le cadre du 6e sommet stratégique entre la Turquie et le Qatar. Des accords portant sur plusieurs milliards de dollars ont été signés pour aider l’économie turque asphyxié.

La chute de la livre turque a des conséquences graves

Le président turc Recep Tayyip Erdogan a appelé à l’aide son homologue qatari, l’émir du Qatar, Tamim bin Hamad al Thani afin que celui-ci apporte son soutien financier à la Turquie.

Depuis le début de l’année, la livre Turque a perdu prés de 35 % de sa valeur face au dollar. Les marchés s’inquiètent de la persistance d’une inflation élevée, toujours à deux chiffres, et de la forte baisse des réserves de devises. Or, les investisseurs non-résidents ont vendu massivement la dette turque compte tenu des risques comme celui relatif à la devise, participant eux-mêmes à cette situation catastrophique pour la Turquie.

L’émir du Qatar a utilisé son fond souverain, Qatari Investment Authority pour injecter à nouveau plusieurs milliards de dollars dans l’économie turque. Plusieurs achats ont eu lieu par les qatari comme l’achat d’un centre commercial de luxe ou l’achat d’une partie des actions de la bourse d’Istanbul ou encore l’exploitation de terminaux portuaires à Antalya, s’offrant ainsi un accès sur la méditerranée.

Il convient de noter que le Haut Comité stratégique conjoint entre le Qatar et la Turquie a été formé en 2014 et la première session avait été abritée par Doha en décembre de l’année d’après.

Archives

L’économie de la Turquie asphyxiée

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.