La Greentech innovation

Elle a vocation à développer de nouveaux usages et services pour les citoyens grâce à l’exploitation de données ouvertes et aux outils numériques.

Faire du collectif pour progresser vers les objectifs de développement durable.

À la confluence du numérique et de la transition écologique, la démarche Greentech innovation a permis l’émergence d’une communauté de valeurs. Alors que les réseaux intelligents, l’ouverture et le partage des données amorcent un nouveau modèle de développement, accélérateur d’innovations technologiques, créateur de richesses et d’emplois, la communauté de la Greentech innovation, est une nouvelle manière de faire du collectif pour progresser vers les objectifs de développement durable.

Le « lab » sur les données énergie

Un « lab » sur les données énergie a été créé pour développer de la connaissance sur les données de consommation locale d’énergie afin qu’elles puissent être mobilisées efficacement pour le bénéfice de la transition énergétique dans les territoires.

Les collectivités territoriales sont en première ligne dans la lutte contre le changement climatique. Elles jouent un rôle clef dans la maîtrise des consommations d’énergie et la promotion des énergies renouvelables. La mise à disposition des données d’énergie, rendue possible par la loi relative à la transition énergétique pour la croissance verte, a positionné les territoires au cœur de l’action.

La connaissance de la consommation locale d’énergie est donc un maillon important de la transition énergétique. Les données d’énergie sont essentielles pour l’élaboration des plans climat-air-énergie territoriaux et permettent, par exemple, de diagnostiquer les consommations énergétiques dans les territoires, d’aider à la planification des nouvelles orientations énergétiques comme les énergies renouvelables.

Pour initialiser les travaux du « lab », un concours de datavisualisation a été organisé par le ministère et ses partenaires. Les lauréats ont été annoncés le 9 octobre 2018. Encore à un stade de prototypes, les premiers outils construisent une première vision des usages possibles des données.

Pour aller plus loin, le « lab » va traiter deux axes prioritaires contribuant directement au développement et à l’utilisation des données :

  • La mise en place progressive d’un nouveau dispositif plus complet d’accès aux données énergies, intégré à la plateforme nationale « data.gouv.fr ».
  • La création d’une boite à outils « socle » pour les collectivités locales afin de les accompagner dans la préparation de leur plan climat-air-énergie.

Source : Ministère de la Transition écologique

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.