Le Kerala veut favoriser le retour de ses expatriés du Qatar

La crise sanitaire et économique ou la fin de projets comme la Coupe du monde 2022 au Qatar voient le retour de nombreux citoyens de l’état indien le Kerala. Cet état a décidé d’organiser ce retour pour qu’il soit bénéfique pour le pays.

Kerala Business Forum (KBF), efficacité avant tout

KBF est une organisation créée dans le but de soutenir et de créer une synergie entre la communauté des affaires Keralite au Qatar. Elle organisera un webinaire aujourd’hui, 9 septembre 2020 à 17 heures sur le projet Dream Kerala qui souhaite organiser et favoriser le retour des expatriés du Kérala.

Pour le Qatar, l’importance de la communauté indienne, plus de 600 000 personne sur 2,7 millions, en particulier du Kerala, est à la fois un gage de solidité de l’ossature économique du pays mais aussi une fragilité pour sa dépendance.

Pour assurer son avenir, le Qatar doit procéder à un rééquilibrage des populations donc des ressources humaines. La fin des travaux des infrastructures et ceux liés à la Coupe du monde de football 2022, peuvent être l’occasion de réduire le nombre d’indiens expatriés, en particulier les ouvriers de bas niveaux de qualifications.

Le Kerala possède un indicateur de développement humain élevé par rapport à son niveau de développement économique. L’espérance de vie et le taux d’alphabétisation sont très au-dessus de la moyenne nationale. De nombreuses personnes originaires du Kerala ont émigré à l’étranger, en grande partie dans les pays du Golfe. Les fonds envoyés par ces personnes équivalent à plus de 20 % du produit intérieur brut.

La démarche de Kerala Business Forum est primordiale, elle doit à la fois préparer le retour des expatriés pour les insérer dans la vie économique, faire en sorte de mettre en valeur les métiers qui pourraient intéresser le Qatar et former soit les expatriés soit de nouveaux travailleurs pour les futurs emplois disponible dans tous les pays du Golfe et autres.

Pas d’état d’âme, l’efficacité avant tout !

Archives

La problématique indienne au Qatar

Sushma Swaraj ministre indienne en visite à Doha

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.