Evolution du droit du travail au Qatar à partir de mars 2021

Plusieurs textes touchant au droit du travail au Qatar viennent d’être promulgués au journal officiel, ils s’appliqueront dans 6 mois.

Hausse du salaire minimum et autres

A la suite d’une campagne de communication de HRW indiquant les mauvaises conditions de vie des travailleurs expatriés au Qatar, le ministère du Développement administratif, du Travail et des Affaires sociales (ADLSA) a accéléré la promulgation de plusieurs textes touchant au droit du travail, ils s’appliqueront concrètement dans 6 mois, auparavant le délai était d’un an.

A partir du 1er mars 2021 le salaire minimum au Qatar sera de 1 000 QR par mois (230 €) y compris pour les travailleurs exerçant des métiers domestiques. Il sera alloué aussi une indemnité de logement de 500 QR par mois et 300 QR par mois pour la nourriture si l’employeur ne fournit pas un logement et nourriture.

Plusieurs autres dispositions impacteront le marché du travail, en particulier, le changement de la procédure lorsqu’on quitte un employeur, elle sera simplifiée.

D’ici le mois de mars 2021, l’ADLSA travaillera avec les employeurs pour mettre à jour tous les contrats de travail où les travailleurs gagnent moins que le montant établi par les nouveaux textes légaux.

Des sanctions plus strictes à l’encontre des employeurs sont prévues sur les sujets évoqués ci-dessus. Notons aussi l’augmentation du nombre de comités de règlement des conflits du travail.

Doha essaie d’améliorer son image

Certes ces textes législatifs et réglementaires vont dans le bon sens, mais il est peu probable que HRW baisse sa garde contre le Qatar. Sa dernière communication mondiale portait aussi sur « Qatari laws continue to discriminate against women and lesbian, gay, bisexual, and transgender (LGBT) individuals. »

C’est la mentalité même du qatarien qui devrait évoluer pour HRW, non seulement sur le droit du travail mais aussi sur le respect de la personne humaine en générale et là le chemin sera long. Il ne faut pas oublier que dans cette partie du monde et notamment au Qatar, dans les années 1950 et plus, l’esclavage était encore en place.

Archives

Qatar the kafala system remains in place

Le droit du travail des employés de maison au Qatar progresse

Les bases du droit du travail au Qatar en 2016

1 Comment

  1. Comme Amnesty, HRW est financé par Georges Soros.
    L’émir ne voulant pas finir comme Saddam, il ne se passera rien.
    C’est juste un jeu de dupe

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.