Agriculture au Qatar en 2020

La forte croissance de la population ces dernières années a empêché l’autonomie alimentaire.

Un affichage politique fort et des investissements significatifs

Le service économique de l’ambassade de France au Qatar a publié un document sur le secteur de l’agriculture et de l’agroalimentaire fin février 2020. On peut le résumer ainsi.

L’augmentation rapide de la population a résulté en l’importation croissante de biens alimentaires, entrainant de fait une situation de vulnérabilité vis-à-vis de l’extérieur (près de 80% de ses besoins sont importés). Les autorités, bien conscientes de cette problématique, surtout depuis le blocus débuté en juin 2017, ont placé en haut de leurs priorités le développement de la production agricole locale afin de renforcer leur sécurité alimentaire. Dans ce contexte, les grandes fermes déjà existantes avant le blocus portent l’augmentation de la production locale au Qatar.

En matière de production laitière, trois entreprises disposent d’élevages au Qatar et comptabiliseraient au total près de 32 000 vaches laitières en 2019.

Au-delà de cette percée observée sur le secteur laitier, le Qatar a cherché à renforcer sa sécurité alimentaire sur d’autres produits périssables, notamment les légumes (tomates, champignons, concombres…), la volaille, la viande rouge et les œufs.

L’émirat se targue aujourd’hui de pouvoir répondre à la totalité de ses besoins en volaille, et d’un taux d’autosuffisance en légumes frais (27%), œufs (28%) et viande rouge (18%). En dépit d’un affichage politique fort et d’investissements significatifs l’autonomie alimentaire est loin d’être atteinte.

On peut considérer que la forte croissance de la population empêche d’atteindre l’autonomie alimentaire. Toutefois le nombre d’habitants devrais se stabiliser à moyen terme.

ARCHIVES

Qatar Agriteq 2019, la France sera présente

Agriculture et Sécurité alimentaire au Qatar en 2017

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.