Sergio Moro ministre de la Justice et de la Sécurité publique du Brésil démissionne

Il accuse le président Jair Bolsonaro « d’ingérences politiques ».

Une crise supplémentaire au Brésil

Sergio Moro,b (47 ans) désormais ex-ministre de la Justice et de la Sécurité publique du Brésil était rentré au gouvernement en janvier 2019. Il avait obtenu « carte blanche » pour combattre la corruption. Il avait à ses côtés le chef de la Police fédérale Mauricio Valeixo.

Or, Valeixo s’était intéressé de trop prés à l’entourage du président brésilien. La suite on l’imagine aisément. Le président Jair Bolsonaro a viré Valeixo et Sergio Moro craignant pour sa réputation n’a pas eu d’autre choix que de quitter sa place ministre de la Justice et de la Sécurité publique.

Le Brésil empêtré dans une gestion calamiteuse du Covid-19 s’offre en plus une crise politique grave car Moro était un ministre très apprécié par les brésiliens.

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.