Comment Qatar Airways a coulé Air Italy ex Meridiana

L’ancienne société italienne Meridiana avait tant espéré de l’arrivée de Qatar Airways dans son capital, à la veille d’une possible liquidation, les 1 200 salariés sont désespérés.

Erreur de stratégie d’Al Akbar Al Baker patron de Qatar Airways

Vouloir faire d’Air Italy une compagnie aérienne complète, en proposant par exemple une classe business sur tous ses vols, a été une véritable folie financière de la part de Qatar Airways actionnaire à 49 % de Meridiana devenue Air Italy.

Les erreurs stratégiques d’Al Akbar Al Baker, patron de Qatar Airways, se sont succédé comme le choix d’assurer le transport avec des Boeing 737 MAX (3 de ses 12 avions). Comme ils ont été cloués au sol, Air Italy a du louer des appareils, notamment à d’autres compagnies, ce qui a pesé sur ses coûts.

Enfin, sous-estimer la concurrence d’Alitalia a été probablement l’erreur fatale.

La compagnie aérienne détenue par le prince Aga Khan à 51 % et Qatar Airways a terminé 2019 avec environ 200 millions d’euros de perte après une perte de 164 millions en 2018. Sa liquidation est probable, selon le quotidien La Repubblica.

L’ancienne société italienne Meridiana avait tant espéré de l’arrivée de Qatar Airways dans son capital, à la veille d’une possible liquidation, les 1 200 salariés sont désespérés.

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.