La ligue arabe rejette le plan américano-israélien

Archives

Extraits du communiqué final ayant sanctionné les travaux de la session extraordinaire du Conseil de la Ligue arabe au niveau des ministres des Affaires étrangères tenue, samedi 1er février 2020 au Caire.

Pas de coopération avec l’administration américaine dans sa mise en œuvre

– Les pays arabes rejettent « l’accord du siècle » américano-israélien qui ne répond pas aux droits fondamentaux et aspirations du peuple palestinien et s’inscrit aux antipodes des référentiels internationaux de paix et des résolutions pertinentes des Nations Unies.

– Les pays arabes rejettent toute sorte de coopération avec l’administration américaine dans sa mise en œuvre.

– Le Conseil de la Ligue arabe met en garde contre la mise en œuvre des termes de l’accord par la force et appelle la communauté internationale à faire face à toute mesure prise par l’occupation israélienne sur le terrain.

– Le Conseil adhère à la paix en tant que choix stratégique pour résoudre le conflit, sur la base d’une solution à deux États conformément aux résolutions de la légitimité internationale, à l’initiative de paix arabe et aux références internationales adoptées.

– Les pays arabes soulignent l’importance de travailler avec les puissances internationales influentes et éprises de paix juste pour prendre des mesures appropriées contre tout plan de nature à porter atteinte aux droits du peuple palestinien et aux références du processus de paix.

– Le Conseil affirme que l’initiative de paix arabe demeure la base acceptée par les pays arabes pour parvenir à la paix, en mettant fin à l’occupation israélienne des territoires occupés depuis 1967 et en établissant un État palestinien indépendant et souverain avec Al-Qods-Est pour capitale.

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.