L’homme fort de l’Algérie le général Ahmed Gaïd Salah est décédé

La mort du pilier du régime depuis 1962 par crise cardiaque à l’âge de 79 va bousculer l’appareil militaire algérien. On ne peut que s’interroger sur les causes réelles de ce décès ?

Les militaires algériens déstabilisés ?

Algérie Presse Service et la Télévision publique ont annoncé la mort du général Ahmed Gaïd Salah. Il a succombé “à une crise cardiaque à l’âge de 79 ans”, précise Algérie Presse Service. La télévision publique a également annoncé la mort de cet homme, pilier du régime depuis 1962.

L’homme fort de l’Algérie le général Ahmed Gaïd Salah est décédé, ceci va déstabiliser l’appareil militaire algérien.

On ne peut que s’interroger sur les causes réelles de ce décès ?

Cet article peut vous intéresser :

La majorité des algériens ne se sont pas rendus aux urnes.