Projet PEPER, journée internationale de l’Eau à Djibouti

Un projet financé par l’Union Européenne à plus de 65 millions d’Euros et par le gouvernement djiboutien à hauteur de 5.5 millions d’Euros.

Contribuer à l’indépendance hydrique de Djibouti

A l’occasion de la Journée de l’eau, le 22 mars, la Délégation de l’Union Européenne à Djibouti vous présente un de ses projets phares dans la République de Djibouti, le projet “PEPER” de construction d’une usine de dessalement à Doraleh.

Ce projet est financé par l’Union Européenne à plus de 65 millions d’Euros et par le gouvernement djiboutien à hauteur de 5.5 millions d’Euros.

Cette usine de production d’eau potable par dessalement de l’eau de mer contribuera grandement à l’indépendance hydrique du pays. Il s’agit d’une réponse au déficit hydrique chronique en eau potable pour la ville de Djibouti qui permettra la production d’une eau saine à un prix raisonnable pour les populations les plus vulnérables, en particulier dans le quartier de Balbala.

ARCHIVES

Projet PEPER à Djibouti, un an plus tard