Gilets jaunes acte 18, la fin de l’apocalypse ?

Une nouvelle forme de résistance pour un nouveau monde

Ce 16 mars 2019 sera forcément un jour particulier, il annonce l’acte final de ceux qui ont privilégié les intérêts d’un petit groupe à l’intérêt général. Macron est-il l’homme qui de l’apocalypse fera émerger notre futur ?

«J’espère que ce sera un jour unique en France» Éric Drouet.

Hier, un manifeste d’un gilet jaune, à la plume acerbe disait : « Mais il n’est plus temps de respecter les cadres. Cela fait quarante ans que la classe dominante gagne du temps par le théâtre de guignols de la politique et des élections. La détresse n’attend pas… Attendre aura été notre seule erreur, depuis toujours…

Aujourd’hui, 16 mars 2019, pour l’acte 18, un des principaux leaders des gilets jaunes, Éric Drouet, dit «J’espère que ce sera un jour unique en France

Eric Drouet

Depuis le 17 novembre 2018, quelques centaines de milliers de français ont bouleversé le cours de notre histoire devant l’essentiel de la population interrogative. Sommes-nous finalement arrivés à la fin d’une époque ?

La France en élisant Emmanuel Macron comme président de la République n’est pas rentrée dans un nouveau monde mais pénétrée dans une époque d’apocalypse.

Ce 16 mars 2019 sera forcément un jour particulier, il annonce l’acte final de ceux qui ont privilégié les intérêts d’un petit groupe à l’intérêt général. C’est le retour de l’Etat, nettoyé de ses scories, notre bien commun, notre levier pour être là dans le futur.

C’est l’arrivée des grands entreprises nationales à capitaux collectifs qui vont s’approprier des pans entiers de l’économie comme la santé, la gestion des personnes âgées, tout ce qui touche principalement à l’humain où la notion de profit est inacceptable.

C’est certainement aussi la fin de la fonction publique gangrénée là aussi par quelques profiteurs.

Macron aura- t- il l’audace de s’écarter de ce capitalisme cynique et stupide, et d’une fonction publique pillée par quelques-uns qui l’ont conduit au pouvoir ?

Macron est-il l’homme qui de l’apocalypse fera émerger notre futur ?

Le cauchemar de Macron ?

Le déroulement de la journée

20h 00 : Le nombre jaune annonce 230 766, manifestants, il ajoute la marche sur le climat et les manifestations gilets jaunes puisque souvent elle se sont mélangées.

19h 00 : La seule question ce soir est comment 1 500 casseurs ont pu se retrouver sur les Champs Elysées ?

18h 15 : Le président Macron joue en permanence avec le feu, il est impératif qu’il apporte une réponse politique. Il est le seul responsable de tout ce désordre. Ce soir tant les gilets jaunes que les dirigeants du pays devront tirer des conclusions.

18h 00 : Au lendemain de la manifestation des jeunes pour le climat, des milliers de personnes ont défilé dans les rues de Strasbourg dans le cadre de la “Marche du siècle” ce samedi 16 mars.

17h 30 : La marche du siècle pour le climat à Grenoble. Selon la préfecture de l’Isère, ils étaient 5500 manifestants cet après-midi dans les rues de Grenoble pour la “marche du siècle” : une marche pour demander à l’Etat des mesures fortes face au réchauffement climatique.

17h 00 : Valence, plus de deux mille personnes : Marche sur le Climat, gilets jaunes…

16h 30 : Le Mans : Leur mot d’ordre commun est l’exigence d’une “justice climatique et sociale”. Environ 800 personnes se sont rassemblées ce samedi après-midi place des Jacobins au Mans.

16h 00 : Selon les chiffres communiquées par le ministère de l’Intérieur, 14.500 étaient mobilisées en France à 14h. 

15h 45 : Montpellier : La fin du cortège des Gilets Jaunes et de la Marche Pour Le Climat arrivent enfin au point de convergence, près d’une heure après la tête du cortège pour cet Acte 18.

15h 30 : Caen : Manifestation dans les rues de Caen bien suivie.

15h 15 : L’Acte commun se lance à Nantes, Gilets jaunes et militants de la Marche Du Siècle font front commun. Fin du mois, fin du monde, un seule responsable, un seul gouvernement qui ne fait rien !

Nantes

15h : Toulouse : Des milliers de gilets jaunes manifestent dans la ville rose.

14h 50 : Le nombre d’interpellations est de 84 à cet heure.

14h 35 : Sur LCI c’est le délire contre les leaders des gilets jaunes.

14h 15 : Un immeuble était en feu au niveau de Franklin Roosevelt, après l’incendie d’une agence bancaire. Les pompiers, intervenus pour évacuer les habitants, font état de 11 blessés légers. «Deux personnes ont été sauvées des flammes. Une femme et son bébé étaient coincées au deuxième étage», ont-ils ajouté.

Une banque incendiée mais au-dessus il y a des habitants. Les casseurs sont des criminels et font tort aux gilets jaunes

14h 00 : Lille : La manifestation va démarrer.

13h 45 : Bordeaux : un important défilé va se mettre en mouvement.

13h 00 : Castaner annonce 1 500 casseurs à Paris. Comment ont- ils fait pour passer ? Mais où étaient les forces de l’ordre ?

12h 30 : Des images de Macron au ski sont publiées dans plusieurs médias. Après le ministre de l’intérieur en boîte de nuit voilà le président à La Mongie, un samedi de manifestation.

12h 00 : D’autres manifestations ont lieu dans Paris dans un calme impressionnant. Ingrid et Pascal marchent pour le climat avec d’autres gilets jaunes.

11h 30 : Des magasins ont été pillés sur les Champs-Elysées. 31 personnes étaient interpellées à 11h30 selon un premier bilan de la préfecture de police de Paris.

11h 15 : A Pamiers, le défilé organisé ce samedi matin était une marche pour le climat. Les Gilets jaunes de l’Ariège s’étaient associés à cette journée d’action. Environ 800 personnes ont manifesté.

11h 00 : Les casseurs sont aussi malheureusement au rendez-vous et en nombre.

La violence s’installe alors que nous sommes à peine à 11h30

10h 45 : Selon La DEPECHE : A Tarbes, 600 Gilets jaunes ont déambulé dans la matinée au départ de la place Verdun et à travers le jardin Massey. Des motards étaient également présents. “Il y a du monde et une vraie convergence entre les luttes sociales, sociétales et la question environnementales”, glisse Greg, un manifestant.

10h 30 : Gilets jaunes : tensions sur les Champs-Elysées entre manifestants et forces de l’ordre. La mobilisation est plus importantes que les semaines passées.

10h 15 : Départ du défilé des gilets jaunes depuis la gare du Nord à Paris.

Paris secteur Gare du Nord

10h 00 : Selon France bleu : La circulation est perturbée ce samedi matin sur l’A20 entre la Corrèze et le Lot, en raison d’une opération escargot menée conjointement par des forains, des gilets jaunes et des motards du Limousin. Partis de Brive à 10h, ils causent de forts ralentissements en direction du sud.

9h 30 : Quelque 5 000 membres des forces de l’ordre et six blindés de la gendarmerie ont été déployés dans la capitale par crainte d’affrontements. 

9h 00 : Eric Drouet et plusieurs dizaines de personnes se retrouvent rue Marbeuf pas loin des Champs- Elysées.

8h 30 : Maxime Nicolle est sur Paris, il produira probablement plusieurs “lives” pour montrer l’intérieur des manifestations.

8h 15 : Le groupe de Maxime Nicolle annonce le rendez-vous des gilets jaunes à 10h aux Champs Elysées.

8h 00 : Quelques centaines de personnes sont déjà vers l’Arc de Triomphe. Il fait froid ce matin.

7h 00 : 61% des français expriment soutenir les Gilets jaunes 70% des français considèrent que le Grand Débat ne permet pas une sortie de crise.

6h 00 : Alors que les derniers actes s’étaient soldés par une baisse de la mobilisation, les forces de l’ordre s’attendent à une remontée assez forte du nombre de manifestants.

En cours de rédaction…