Qatar la population devrait augmenter dans les prochaines années

Le cap des 2.8 millions devrait être franchi prochainement au Qatar diminuant encore plus le pourcentage des qatariens de souche, le futur de ce pays devient complexe avec une jeunesse malade et désemparée.

Globalement un nombre conséquent de qataris pourraient décéder avant leurs parents.

Selon une récente étude, l’obésité infantile est une épidémie au Qatar. Les facteurs contributifs sont analogues à travers le Moyen-Orient, mais encore plus prononcés dans les États riches en pétrole du Conseil de coopération du Golfe (CCG). Ainsi, la transition sociétale vers un mode de vie plus urbanisé avec peu d’activité physique, les régimes occidentaux, les prédispositions génétiques et le maintien d’attitudes culturelles qui ne stigmatisent pas l’obésité entraînent une hausse des taux d’obésité chez les adultes et les enfants.
Or, les autorités qatariennes indiquent que pour atteindre Vision 2030, une planification du Qatar à moyen terme, la population devrait augmenter dans les prochaines années.
Le cap des 2.8 millions devrait être franchi prochainement au Qatar diminuant encore plus le pourcentage des qatariens de souche, le futur de ce pays devient complexe avec une jeunesse malade et désemparée. Globalement un nombre conséquent de qataris pourraient décéder avant leurs parents.
On comprend mieux, la loi permettant un statut de résident permanent. Les autorités qatariennes savent que dans plusieurs générations, inexorablement, les non qataris, porteront encore plus à bout de bras le Qatar.