Doha signe un contrat pour la livraison de GNL en Chine

Dès ce mois-ci une première livraison de GNL est prévue entre Qatargas et PetroChina.

Le Qatar s’insère sur le marché chinois du GNL

La Chine qui sera dès l’année prochaine le plus grand utilisateur de Gaz Naturel Liquéfié de la planète, a déjà vu sa consommation bondir d 46 % entre 2016 et 2017. A la fin de l’année dernière la Chine avait consommé 38.1 millions de tonnes de GNL. On estime la progression d’importation de GNL à 65 millions de tonnes à fin 2021.

La lutte contre la pollution de l’air devient vitale pour la Chine qui compte ainsi remplacer ses centrales à charbon.

En signant un contrat de 3,4 millions de tonnes par an, Qatargas s’insère modestement dans un marché chinois de GNL en forte croissance. Le contrat entre PetroChina et Qatargas porte sur 22 ans.

Il pourrait sérieusement évoluer à la hausse si les relations américano-chinoises se détériorent en matière commerciale avec la problématique de l’augmentation des taxes sur les exportations – importations.
Alors que l’Australie fait face à une pénurie interne de distribution de gaz naturel, que l’Iran se heurte aux sanctions américaines et que les USA rentrent en guerre commerciale avec la Chine. Le Qatar pourrait bien tirer les marrons du feu en augmentant son acheminement de GNL vers la Chine.

La première livraison est prévue dès ce mois de septembre 2018.

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.