La victoire d’Erdogan en Turquie n’est pas le fruit du hasard.

Erdogan est depuis dimanche 24 juin 2018, un président élu aux pouvoirs sans limites.

Pour se hisser au-dessus de tous

Puisque les turcs avaient du mal à croire en Erdogan, des stratèges l’ont transformé en idole. Il aura fallu provoquer un étonnant « coup d’état,» entrainant quelques centaines de morts pour faire d’Erdogan , un survivant et un résistant. Il ne restait plus qu’à bâillonner et emprisonner une grande partie de l’opposition, grâce au « coup d’état manqué » la chose fut aisée.

Malgré cela, la situation économique s’aggravant, il fallait faire vite pour éviter que l’édifice politique nouvellement construit ne s’effondre. Là encore, précipitant les évènements, Erdogan est depuis dimanche un président élu aux pouvoirs sans limites.

As- t- il gagné le cœur de tous les turcs ? Certainement pas ! L’histoire nous dira dans les mois et années à venir si les turcs ont définitivement tourné le dos à leur passé récent.