Le Qatar autosuffisant dans la production de câbles à moyenne et basse tension

Le haut niveau de travaux dans le bâtiment et les travaux public a permis au Qatar de développer un secteur de la production de câbles électriques de basse et moyenne tension. Un premier pas dans cette filière qui en appelle d’autres.

L’autosuffisance avant l’exportation

Doha Cables and Qatar International Cables Company sont l’ossature du secteur de la production de câbles électriques basse et moyenne tension au Qatar. Le récent contrat de 1, 9 milliards de QAR pour ces deux entreprises, octroyé par la compagnie générale d'électricité et d'eau du Qatar (Kahramaa), démontre à quel point les autorités qatariennes sont attentives à rendre leur pays autosuffisant sur de nombreux secteurs d’activités. Voici un exemple concret du développement du secteur privé grâce à l’aide d’organismes nationaux comme Kahramaa.

Le souhait des responsables des deux sociétés qatariennes Doha Cables and Qatar International Cables Company est désormais de devenir compétitif sur les câbles haute tension et sans doute à terme de s’intéresser aussi aux câbles touchant à la communication.

Si avec la crise, initiée le 5 juin 2017 par ses voisins, pousse le Qatar à l’autosuffisance, il est bien clair qu’il y aura une étape ultérieure, l’exportation. Les programmes en cours pour les 5 prochaines années devraient permettre d’atteindre ces objectifs.