Les deux atouts du Qatar, les expatriés et la Turquie

Les expatriés représentent 90 % de la population du Qatar, il serait impardonnable que l’Arabie saoudite et ses alliés frappent militairement d’une manière aveugle ce pays. L’autre atout est la Turquie qui si la crise passe, va devenir le fournisseur numéro 1 dans de nombreux secteurs économiques du Qatar.

En moyenne un qatari est entouré par 9 expatriés

Après la crise démarrée le 5 juin 2017 plus rien ne sera comme avant. Ce qui empêche les saoudiens et leurs alliés de frapper militairement le Qatar, ce sont les expatriés. Sur les 2,6 millions de population totale en moyenne depuis le début de l’année, cinq pays ont d’importantes communautés :

Inde : 630 000

Népal : 400 000

Philippines : 260 000

Bangladesh : 230 000

Egypte : 200 000

et de nombreuses autres nationalités.

Les expatriés représentent 90 % de la population du Qatar, il serait impardonnable que l’Arabie saoudite et ses alliés frappent militairement d’une manière aveugle ce pays.

Il faut espérer qu’à l’issue de cette crise le Qatar s’en souvienne.

Pour ce qui concerne la Turquie, Erdogan tient bon pour l’instant, il joue gros par rapport à l’Arabie saoudite mais si cette crise se termine, le Qatar lui en sera reconnaissant en lui ouvrant amplement les portes de nombreux secteur économiques.