Qatar Day, les français peuvent-ils sans risques visiter le Qatar

Alors que le gestionnaire du tourisme qatarien, (QTA) souhaite faire des français des clients prioritaires, à quels risques on s’expose en visitant le Qatar ?

Un voyage tranquille où un possible cauchemar

Le Qatar est un pays musulman d’obédience wahhabite tant que vous ne l’oubliez pas, il est fort probable que votre séjour se passe dans de bonne conditions. La population du Qatar est composé de 90 % d’étrangers, si vous allez au Qatar pour rencontrer avant tout des qatariens sachez que vous n’en verrez pas beaucoup. Nous pourrions ainsi pendant des pages décrire un Qatar attractif et intéressant par son modernisme, ses lieux culturels… Mais il y a aussi un envers du décor qu’il faut connaître avant de choisir cette destination. Alors que le gestionnaire du tourisme qatarien, (QTA) souhaite faire des français, des clients prioritaires, à quels risques on s’expose en visitant le Qatar ?

  • Si vous ne craignez pas d’aller dans un pays sans démocratie,
  • Si vous ne craignez pas d’aller dans un pays où la justice est encore moyenâgeuse par exemple le Qatar n’est pas signataire de la convention de Strasbourg sur le transfèrement des personnes condamnées,
  • Si vous ne craignez pas d’aller dans un pays où les droits de l’homme sont régulièrement bafoués,
  • Si vous ne craignez pas  d’aller dans un pays où certains travailleurs n’ont aucun droit,
  • Si vous ne craignez pas  d’aller dans un pays ou vous ne pouvez pas toujours compter sur votre ambassade,
  • Si vous ne craignez pas de nombreuses autres choses… alors bienvenus dans l’aventure qatarienne.

Pour commencer, voici un exemple positif vécu par un de mes amis qui s’est rendu récemment à Doha

Pendant les trois jours qu’il est resté à la maison, à m’aider dans mon jardin et prendre des notes pour mes « recettes maison », Luigi a subi un interrogatoire sur Doha auquel il s’était préparé. « Antonio, » me dit-il, « tu sais à quel point je suis intéressé par la visite des musées, je t’assure il y a de quoi faire. » Passionné par la civilisation arabe, à Doha Luigi est parti comblé, mais il y a tant à voir que l’ensemble de la famille a trouvé de quoi se nourrir intellectuellement.

En parlant de nourriture, « Luigi, a tu pu manger sans te ruiner ? » « C’est un point important, Antonio, ce qui m’a impressionné dans cette ville nouvelle, c’est l’immense choix de restauration, à des prix raisonnables, on se rend compte rapidement qu’il y a de nombreuses communautés à Doha. » « Et que chacune d’entre elle fait l’effort de te proposer de quoi te nourrir à petit prix, mais aussi si tu le souhaite, des menus plus sophistiqués. « Je t’ai fait une liste de là où nous sommes passés, si tes lecteurs te demandent des conseils, utilise mes adresses. »

« Et alors l’histoire de la chaleur ? » « En fait, me répondit Luigi, si tu adaptes tes horaires et comme nous avions loué un véhiculé climatisé, cela ne pose aucun problème. Tu sais même à Rome en pleine été on ne sort pas à certaines heures sauf si on y est obligé. » Et puis, on a découvert, à une quinzaine de kilomètres de Doha, un Aqua Park (nous en parlerons prochainement), les enfants ont adoré cet endroit, qui permet aussi des rencontres et des échanges. » « Pour faire simple, Antonio, une famille qui va à Doha pour visiter est certaine d’être bien reçue, dans ce coin du monde la famille est importante et cela se voit notamment dans le regard des gens. »

Si vous aimez la nature :

La réserve naturelle Al Takhira est un lieu de visite incontournable si vous allez au Qatar et vous aimez les mangroves.

Mangrove Qatar

A suivre …