Hollande sera-t-il à la hauteur de son discours ?

Le président de la République française, François Hollande tient entre ses mains son destin politique. Il vient d’enclencher une marche avant sécuritaire qui est sans retour. L’Europe pourrait bien à court terme, sans un engagement de l’Allemagne aux cotés de la France, prendre le chemin de la dislocation.

François Hollande tient entre ses mains le destin de la France

Finalement les terroristes ont sans doute sous-estimé la volonté du président français, François Hollande. Celui-ci vient, dans un discours devant le Congrès français, d’enclencher une marche avant sécuritaire qui est sans retour. Il veut se donner les moyens tant en interne qu’en externe de se mettre à la hauteur du défi lancé par les terroristes qui ont à plusieurs reprises en cette année 2015, sous sa présidence, frappés sur le sol français. Les évènements dramatiques du vendredi 13 novembre 2015, notamment les morts d’une partie de la jeunesse française qui assistait au concert donné au Bataclan, ou qui buvait simplement un verre aux terrasses des bars parisiens, ne peuvent pas rester sans une réponse forte.

Au-delà, des moyens nouveaux accordés aux administrations et organismes d’état pour combattre le terrorisme et ou modifications politiques nécessaires pour actualiser la possibilité de lutter efficacement, le président français a lancé un message à l’Europe toute entière et en particulier à l’Allemagne. Ce message est très clair, si l’Europe continue à fuir ses responsabilités, François Hollande sera contraint de prendre “seul” des dispositions pour protéger ses concitoyens. Comme nous l’avons annoncé récemment le terrorisme et les migrations massives déstabiliseront l’Europe. La lutte par la force armée que la France est contrainte de porter seule, montre les limites de l’Europe. L’Allemagne pilier de l’Europe portera une lourde responsabilité si dans les jours à venir elle ne joint pas ses forces à celles de la France pour combattre au Moyen Orient, le terrorisme.

Le président de la République française, François Hollande tient entre ses mains son destin politique. Longtemps hésitant, il vient d’enclencher une marche avant sécuritaire qui est sans retour, s’il se met à la hauteur de son discours, il pourrait bien dans un proche avenir faire sauter de nombreux verrous  et donner à la France cet élan qui lui manque pour reprendre espoir.