La tension sur les prix se poursuit au Qatar

Un récent sondage plaçait le Qatar à la 58e place sur 61, des pays à vocation à accueillir des migrants. La cause, l’immobilier et plusieurs autres produits dérapent dangereusement.

La population grandit plus vite que prévu

Le FMI et la Qatar National Bank observateurs avisés du Qatar, il y a quelques mois donnaient l’alerte sur une inflation qui gonflait dangereusement. L’indice des prix de septembre publié par le gouvernement qatari montre que l’indicateur comprenant l’immobilier sur 12 mois augmente de 8,1 %. Ainsi que l’indicateur coût du mobilier, des textiles et des appareils électroménagers qui lui progresse d’une année sur l’autre de 5,2 %.

 Un récent sondage plaçait le Qatar à la 58e place sur 61, des pays à vocation à accueillir des migrants, à cause de la vie chère dans ce pays. Effet saisonnier ? Nous le saurons rapidement en observant les prochains mois. Si tel n’était pas le cas la tension des prix pourrait avoir une répercussion sur l’arrivée des migrants au Qatar.

Un de nos lecteurs sur place nous disait clairement “je suis ici pour gagner de l’argent, si cela continue cela me posera des problèmes pour rester.”