Le Qatar veut développer et qualifier sa police

Comment se préparer : à une évolution de la population, de la criminalité, ainsi qu’à des grands événements, c’est le challenge que veut relever le Qatar. Dés septembre 2014 ouverture d’une nouvelle institution de formation délivrant un diplôme qualifiant pour ces nouveaux policiers.

Des policiers d’un nouveau type

La criminalité galopante et les grands événements préoccupent le Qatar qui entend se préparer à ces évolutions en cours.  Pour cela dés le mois de septembre prochain l’ouverture d’une nouvelle institution de formation délivrant un diplôme qualifiant pour ces nouveaux policiers est prévue, selon, le directeur de la formation de la police Mohammed Abdullah al Mahanna.

Le problème de la sécurité devient au Qatar comme pour l’ensemble des pays du monde un critère qui permet de donner une image d’un pays correcte ou déplorable.

Cette formation est ouverte aux hommes et femmes qataris qui verront tous les frais payés par l’état, mais aussi sera ouverte aux expatriés ou aux autres pays du Golfe qui devront payer les coûts de cette formation. Si la plus part des cours seront assurés en arabe il est prévu des cours en anglais ainsi que des stages en Angleterre et ailleurs, à la fois pour l’anglais mais aussi pour les techniques utilisées par la police anglaise et d’autres parties du monde notamment en cas de grand événements internationaux. Une sélection sur des critères physiques et culturels aura lieu à l’entrée de cette formation selon le journal Doha News.

L’acquisition de multiples compétences, ainsi que l’accès à la dernière science médico-légale sont au programme. Il est sans doute prévu la mise à niveau de la police actuelle qui toutefois reçoit régulièrement d’autres polices dans le cadre d’échanges de savoirs faire. Il y a quelque mois la gendarmerie française était à Doha.