Le parking de la colère

Devant un nombre important d’appels de la part de conducteurs en colère au journal Gulf Times, concernant un nouveau parking, celui-ci a dépêché un journaliste sur place pour comprendre.

 On paie d’abord sinon on ne rentre pas sur le parking

Du jamais vu au Qatar, le journal Gulf Times rapporte : La décision d’appliquer un tarif forfaitaire de “QR15 (3.15€) pour un forfait de trois heures” sur le terrain de stationnement adjacent au Centre Culturel Fanar,  a attiré les foudres de nombreux conducteurs réguliers. Pire encore, contrairement à la pratique courante, les automobilistes sont invités à payer les QR15 à l’entrée et non à la sortie.

Lors d’une visite au parking par un journaliste hier, le personnel de sécurité en uniforme Al Rayyan a été vu en train de collecter l’argent à l’approche de chaque véhicule. Lorsque le journaliste demande pourquoi ils émettaient des billets manuellement, les hommes de la sécurité ont déclaré que les distributeurs automatiques n’avaient pas encore été activés.

 

Certains automobilistes rentrent sans payer

Le parking qui était gratuit auparavant, n’est ni couvert ni facile d’accès, alors pourquoi un tel prix, disaient bon nombre de visiteurs qui ne trouvaient pas place aux alentours et donc payaient. Le parking est situé prés du Souq Wahif et de la corniche. Les raisons de la colère s’amplifient quand : « certains automobilistes sont autorisés à entrer dans le parking sans payer en disant qu’ils visitent  Fanar ou vont à une banque à proximité. » Les efforts de la part du journaliste visant à obtenir du personnel de sécurité le nom d’un interlocuteur pour comprendre n’ayant pas abouti, celui-ci est retourné au journal et a écrit un article pour faire bouger les choses.

Notre point de vue

Dans ce monde complexe un peu d’humour ça fait du bien, mais affaire à suivre. On est bien tous pareils quand il faut payer, on n’est pas content, mais quand ça sent l’arnaque on pique une colère.

Photo : Noimot Olayiwola