En Iran, Hassan Rohani président, surprise !

Hassan Rohani

Revue de presse de quelques journaux suite à l’annonce de la victoire d’Hassan Rohani à la présidence de l’Iran.

Le pouvoir reste dans les mains de l’ayatollah Ali Khameneï

Hassan Rohani à un bon contact avec le guide suprême, l’ayatollah Ali Khameneï, ceci sera important pour le problème du nucléaire, puisque la Constitution prévoit que c’est le « guide » qui décide sur ce sujet. Tout le monde semble penser qu’il existe une opportunité pour travailler avec le nouveau président.

 

Religieux modéré,  Victoire de la modération contre l’extrémisme

À 64 ans, Hassan Rohani, qui vient d’être élu président de la république d’Iran, est un religieux modéré, issu du sérail de la révolution islamique, mais partisan d’une détente avec l’Occident. (Le figaro)

Le président iranien Hassan Rohani a salué “la victoire de la modération sur l’extrémisme”, tout en demandant à la communauté internationale la “reconnaissance des droits” de l’Iran en matière nucléaire. (Le Monde)

Le nouveau chef de l’Etat iranien, élu dès le premier tour de la présidentielle, est un conservateur modéré qui aura du mal à satisfaire les plus réformistes de ses soutiens. (Libération)

Cette victoire est une victoire de la sagesse, de la modération et de la maturité … sur l’extrémisme “, dit Rohani aux médias locaux rapporte (Gulfnews.com)

Laurent Fabius, ministre des Affaires étrangères, a déclaré ce samedi que la France se dit «prête à travailler» avec le nouveau président, Hassan Rohani. Le chef de la diplomatie a salué au nom de la France «l’inébranlable aspiration à la démocratie du peuple iranien». Rapporte Le Parisien suite à une dépêche AFP.